WTCR, Ehrlacher et Girolami, les premiers vainqueurs à Zolder

Posted by

Le championnat WTCR – FIA World Touring Car Cup a offert deux courses pleines d’action sur le circuit de Zolder, en Belgique, qui accueillait le lancement tant attendu de la saison 2020.

Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Néstor Girolami et Yann Ehrlacher ont triomphé dans les deux manches sur une Honda d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport et une Lynk & Co de Cyan Racing respectivement, Ehrlacher repartant de Belgique en Goodyear #FollowTheLeader menant la course au titre. Par ailleurs, le héros local Gilles Magnus a remporté deux fois le FIA Rookie Award pour ses débuts en WTCR.

Magnus, qui court avec le soutien du RACB National Team, un programme de soutien aux jeunes espoirs de l’ASN belge, a remporté aussi le WTCR Trophy en Course 2 après qu’un autre pilote d’une Audi Comtoyou, Tom Coronel, a fait de même dans la Course 1.

Eurosport Events a lancé sur le circuit de Zolder sa campagne #Race2Care pour aider dans la lutte contre la COVID-19. Initié par le promoteur de la WTCR en soutien au mouvement #PurposeDriven de la FIA pour revenir en course avec un objectif clair, Eurosport Events verse un euro pour chaque kilomètre parcouru en qualification et en course par tous les pilotes engagés pour la saison entière, avec l’objectif de récolter 100 000 euros grâce à des donations supplémentaires des pilotes, d’autres membres et de partenaires de la communauté WTCR.

La WTCR Race of Belgium a aussi marqué les débuts de Goodyear en tant que fournisseur exclusif de pneus pour le championnat, toutes les équipes utilisant l’unique spécification de slicks Goodyear Eagle F1 Supersport. Les pilotes ont bénéficié d’une gomme extrêmement consistante et ont été en mesure d’attaquer fortement jusqu’à la fin des courses, qui se sont toutes deux déroulées dans des conditions chaudes et sèches.

Thed Björk et Attila Tassi ont rejoint Girolami sur le podium de la Course 1, une première en WTCR pour le second cité, âgé de 21 ans. Yvan Muller a terminé la Course 2 en dauphin de son neveu Ehrlacher, le nouveau venu en WTCR qu’est Santiago Urrutia complétant un triplé des Lynk & Co alignées par Cyan après qu’un souci technique a ralenti Gilles Magnus.

Nathanaël Berthon s’est élancé de la DHL Pole Position pour la seconde course, mais il a été pénalisé pour un départ anticipé. La remontée du Français lui a valu de remporter pour la première fois le TAG Heuer Best Lap Trophy.

17 Berthon Nathanael, Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi LMS. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Ehrlacher est le Goodyear #FollowTheLeader après Zolder

Yann Ehrlacher est le Goodyear #FollowTheLeader de la WTCR – FIA World Touring Car Cup 2020 avec 43 points inscrits au cours de ce week-end. L’Alsacien de 24 ans en a décroché cinq pour avoir été le plus rapide en Qualification Q1, quatre pour avoir été P2 en Q3, neuf pour avoir fini la Course 1 en septième position et 25 pour avoir gagné la Course 2. Une nouvelle règle pour 2020 prévoit que les cinq pilotes les plus rapides en Q1 ont scoré selon le barème de 5-4-3-2-1 points, le même système étant appliqué en Q3.

LES MOTS DES VAINQUEURS

Course 1 : Néstor Girolami (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR)

“Tout d’abord, j’aimerais féliciter Attila pour son premier podium. Et puis, félicitations aussi à Thed et à toute mon équipe qui a fait un boulot fantastique. Nous savions que le départ était la clé de la course car ici, à Zolder, il est très difficile de dépasser, et nous nous étions donc entraînés durant l’intersaison. J’ai été confiant à chaque fois que je faisais un essai de départ ce week-end, et je savais qu’après le départ, je devrais éviter les erreurs. J’ai creusé un écart, et puis soudain, j’ai roulé sur un peu d’huile dans le dernier virage. Je suis allé très au large, Thed a rattrapé son retard, il était là, mais de toute façon, je pense que nous avions le rythme pour faire la différence. Nous avons été très solides et je pense que nous avons tout bien fait ce week-end. Nous avons marqué des points, signé une victoire pour Honda, et j’en suis très content. Laissez-moi aussi dédicacer cette victoire à Oliver, qui a eu un souci familial hier et a dû rentrer à la maison, je leur dédie donc à lui et sa famille.”

Girolami Nestor, ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Course 2 : Yann Ehrlacher (Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR)

“Tout s’est passé lors du départ. J’ai vu qu’il [Berthon] l’avait anticipé, mais il a quand même fait deux ou trois tours et il avait un très bon rythme qu’il n’aurait pas été bon pour moi de suivre. Mais il est repassé par les stands et j’ai eu le chemin dégagé pour travailler sur mon rythme et préserver mes gommes, car c’était une course assez longue. Puis j’ai commencé à creuser l’écart avec le gars derrière moi [Magnus]. La course s’est très bien passée et je suis très content que nous soyons tous les trois sur le podium, et de ce podium familial avec Yvan. Disons que notre week-end est un bel accomplissement. Nous remercions grandement les organisateurs de la WTCR, car organiser tout cela n’est pas facile en ce moment, je me réjouis vraiment d’avoir été de ce week-end de course et j’espère que ça continuera le plus longtemps possible. Je veux aussi dire un mot du projet #Race2Care, qui offre un euro pour chaque kilomètre au personnel soignant. C’est un très beau projet.”

C1

Néstor Girolami a signé une victoire convaincante pour le lancement de la WTCR – FIA World Touring Car Cup 2020, l’Argentin ayant mené d’un bout à l’autre la Course 1 de la WTCR Race of Belgium à Zolder.

Girolami Nestor, ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Girolami s’est élancé de la DHL Pole Position avec sa Honda Civic Type R TCR d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, équipée des nouveaux pneus Goodyear, pour se maintenir devant Thed Björk et sa Lynk & Co 03 TCR de Cyan Performance durant les 13 tours de course.

Bjork Thed, Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Le jeune pilote hongrois Attila Tassi a obtenu son premier podium en WTCR avec une troisième place, sur une autre Honda d’ALL-INKL.DE Münnich Motorsport.

“Félicitations à tout le monde dans l’équipe, ils ont fait un boulot fantastique durant la longue attente avant que cette saison ne commence”, a dit Girolami, dont cette victoire est la quatrième en WTCR et fait de lui le Goodyear#FollowTheLeader avant la Course 2. “Obtenir cette victoire maintenant est un beau cadeau pour les mécaniciens. J’aimerais la dédier à mon petit bébé et à mon épouse.”

Björk, troisième sur la grille, a pris un bon départ pour dépasser l’autre pilote de la première ligne, Jean-Karl Vernay. Le Français a glissé en cinquième position pour son premier départ sur l’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris et le Team Mulsanne, et allait y rester jusqu’au drapeau à damier – derrière Tom Coronel, quatrième pour sa première course avec une des Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport.

Tassi Attila, ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Björk s’est dit comblé d’obtenir un podium après le long retard du lancement de cette saison, lors d’une course où les chronos se sont améliorés sur la fin avec les nouveaux pneus Goodyear Eagle F1 SuperSport. “C’est fantastique d’être de retour dans la voiture et en course, et d’être sur le podium après cette longue intersaison. Cette piste est difficile pour les voitures et il y avait un peu d’huile qui a compliqué les choses”, a expliqué le Suédois.

Vernay Jean-Karl, Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Tassi était tout aussi satisfait par son premier podium en WTCR. “Je ne m’y attendais pas, mon but est d’apprendre de mes expérimentés coéquipiers”, a-t-il réagi. “Les première et troisième places sont un résultat génial pour l’équipe.”

Mais tout n’a pas été rose du côté des Honda d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. La course d’Esteban Guerrieri a pris fin dès le troisième tour dans un nuage de fumée, alors qu’il occupait la huitième place, et Tiago Monteiro était 14e quand il a connu un abandon similaire au huitième tour.

Young Jack, Vukovic Motorsport, Renault Megane RS. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Santiago Urrutia a signé une belle sixième place pour ses débuts en WTCR sur une Lynk & Co 03 TCR de Cyan Performance, devant celles de Yann Ehrlacher et de l’oncle de ce dernier, Yvan Muller. Concurrent du WTCR Trophy, Nathanaël Berthon, qui s’élancera de la DHL Pole Position pour la Course 2, a fini neuvième sur son Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport, après un duel avec Gilles Magnus, candidat au FIA Rookie Award sur une autre Audi RS 3 LMS de Comtoyou Racing.

Girolami Nestor, ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Le Roi du WTCR Norbert Michelisz a terminé premier des Hyundai pour la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, en 11e position. Les autres pilotes marquant des points ont été Luca Engstler, prétendant au FIA Rookie Award et 12e sur sa Hyundai i30 N TCR de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, l’Australien Dylan O’Keeffe pour ses débuts en WTCR sur une des Renault Mégane RS TCR de Vuković Motorsport, le Néerlandais Nicky Catsburg de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, et le champion WTCR 2018 Gabriele Tarquini, 15e.

HighLights course 1 – Youtube WTCR

Course 1 ici

C2

Yann Ehrlacher a remporté la Course 2 de la WTCR Race of Belgium après que le détenteur de la DHL Pole Position, Nathanaël Berthon, a été pénalisé pour un départ anticipé, le premier week-end de cette saison 2020 de la WTCR – FIA World Touring Car Cup s’est achevée dans un climat tendu à Zolder.

Ehrlacher Yann, Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Cette victoire est la première d’Ehrlacher sur la Lynk & Co 03 TCR de Cyan Racing et sa troisième au total en WTCR. Son oncle Yvan Muller et le nouveau venu en WTCR Santiago Urrutia ont parachevé un triplé pour le constructeur chinois après avoir tous deux dépassé Gilles Magnus, vainqueur du FIA Rookie Award à domicile sur son Audi RS 3 LMS de Comtoyou Racing.

Muller Yvan, Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Berthon a légèrement avancé depuis sa DHL Pole Position juste avant l’extinction des feux rouges, laissant à Ehrlacher la certitude qu’il allait être pénalisé de factodans les premiers tours. Derrière eux, Thed Björk et Attila Tassi, tous deux montés sur le podium de la Course 1, se sont accrochés à la chicane, la Honda étant retardée tandis que la Lynk & Co de Björk heurtait le mur de pneus, abandonnait aussitôt et provoquait l’apparition en piste de la Honda Civic Type R Limited Edition faisant office de voiture de sécurité.

Urrutia Santiago, Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

La course a repris au quatrième tour, et Berthon s’est arrêté pour purger sa pénalité (un passage obligatoire par la voie des stands) à la fin du cinquième, laissant Ehrlacher en tête sous la menace de Magnus et son Audi. Mais une fois Berthon hors de son chemin, Ehrlacher a été en mesure de creuser un écart décisif avec le jeune Belge.

“Le départ n’a pas été mauvais, bien que les premiers virages aient été compliqués”, a dit Ehrlacher, qui quitte Zolder en Goodyear#FollowTheLeader. “Mais j’avais vu que Berthon avait volé le départ et je n’avais plus qu’à attendre. J’ai été satisfait de mon rythme et je suis content de signer ma première victoire pour Cyan Racing.”

Les courses du WTCR sont très animées. Pht. Paulo Maria/DPPI

Magnus semblait parti pour signer un beau podium à domicile dès son premier week-end en WTCR, avant d’être poussé à la faute par Muller à la chicane aux 15e et 18e tours puis dépassé également par Urrutia qui a donc parachevé un trio de tête 100 % Lynk & Co à l’arrivée. Magnus a cependant été soulagé de finir, rencontrant un problème de pompe à essence.

Ehrlacher Yann, Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Le pilote du RACB National Team a conservé la quatrième place, l’ajoutant à ses victoires en WTCR Trophy et au FIA Rookie Award, devant le vainqueur de la Course 1, Néstor Girolami, et sa Honda Civic Type R TCR d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. La cinquième place est revenue à Tom Coronel, un autre bon résultat après sa troisième place de la Course 1 avec une Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport, devant Jean-Karl Vernay sur l’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne.

Muller Yvan, Ehrlacher Yann, l’oncle et le neveu sur le podium. Pht. Paulo Maria/DPPI

Le Roi du WTCR Norbert Michelisz a terminé septième avec sa Hyundai i30 N TCR de la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, devant les autres Hyundai de Nicky Catsburg et Luca Engstler – pour le compte, l’un et l’autre, de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team.

La course s’est terminée derrière la voiture de sécurité après que Jack Young le bien nommé (18 ans), candidat au FIA Rookie Award, a été poussé en dehors de la piste par un Tassi en pleine remontée. Il avait auparavant impressionné en contenant les très expérimentés Gabriele Tarquini et Tiago Monteiro, pour son premier week-end en WTCR. Pilotant une Renault Mégane RS TCR de Vuković Motorsport, il a fini sa course dans le gravier sans que ce soit de sa faute.

La photo de famille de cette saison qui commence à… Mi-septembre !!! Pht. Paulo Maria/DPPI

Les autres pilotes dans les points ont été Mikel Azcona (CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport), Dylan O’Keeffe (avec l’autre Renault de Vuković Motorsport), Esteban Guerrieri sur sa Honda, Berthon et Monteiro.

HighLights course 2 – youtube WTCR

Course 2 ici

Championnat ici

PROCHAINE COURSE : WTCR Race of Germany, Nürburgring Nordschleife, 24–26 septembre