WTCR, Vervisch, Girolami et Ma Qinghua s’imposent en Slovaquie

Posted by

C1, Vervish s’impose en partant 9e sur la grille

Frédéric Vervisch a signé son premier succès de l’année en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO à l’issue d’une course 1 mouvementée lors de la WTCR Race of Slovakia après être remonté depuis la neuvième place sur la grille.

Frederic Vervisch. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Le pilote de l’équipe Comtoyou Team Audi Sport a pris un excellent départ et effectué un solide début de course pour se hisser à la deuxième place à l’issue du premier tour, puis a dépassé Ma Qinghua de l’équipe Mulsanne pour son premier succès 2019 sur une Audi RS 3 LMS.

« Belle course, beau résultat », a déclaré Vervisch après la deuxième victoire en WTCR / OSCARO de sa carrière. « Le départ a été excellent, bien que j’aie été touché par derrière au virage 3, mais je n’ai pas dévié. J’ai peut-être pris plus de risques que les autres, puis j’ai gardé mon rythme. J’ai été surpris de notre bon rythme d’ailleurs. »

A l’extinction des feux, Ma Ma a pris un excellent départ depuis la deuxième ligne pour passer au milieu de Nicky Catsburg, auteur de la Pole Position DH, et de Norbert Michelisz, pilote Hyundai, pour prendre la tête au volant de son Alfa Romeo Giulietta TCR, alors que Vervisch gagnait huit places dans ce premier tour.

Ma Qinghua. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Derrière eux, Nestor Girolami, le leader du championnat connaissait des ennuis avec un accrochage avec Niels Langeveld, équipier de Vervisch, le pilote argentin terminant sa course dans un bac à gravier. Kevin Ceccon était une autre victime de ce premier tour, l’Italien échouant lui aussi son Alfa dans le gravier.

La voiture de sécurité a été sollicitée à la suite de ces incidents, mais la course a repris au quatrième tour alors que Ma était forcé de se défendre. Vervisch effectuait une belle manœuvre de dépassement pour prendre la tête au cinquième tour avant de creuser l’écart. « Ma était plus rapide dans les lignes droites, mais j’étais meilleur dans les virages « , a expliqué le vainqueur. « Il a été très fair play quand je l’ai attaqué. »

Alors que Vervisch ouvrait une brèche, Ma s’est retrouvée sous la pression de Michelisz, qui a donné son maximum pour le dépasser. Mais le pilote chinois a tenu bon pour monter sur le podium pour le compte du Team Mulsanne, Michelisz étant également satisfait de la troisième place.

Jean-Karl Vernay s’est classé quatrième pour le Leopard Racing Team Audi Sport après s’être élancé de la septième place sur la grille de départ, tandis que l’action s’intensifiait derrière lui.

Jan-Karl Vernay. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Augusto Farfus du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, a lui aussi pris un départ flamboyant, de sa 19e place sur la grille pour terminer à une incroyable cinquième place. Il devançait son équipier Gabriele Tarquini, le fer de lance du BRC Hyundai, champion en titre WTCR / OSCARO et sixième.

Départ C1. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Le coéquipier de Farfus, Catsburg, a connu une déception puisque, depuis sa pole position DHL, il terminait septième, avec de lourds dommages à l’avant gauche de sa Hyundai engendrés en début de course. Il devançait Tom Coronel en huitième position, alors que Mikel Azcona du PWR Racing et le wild card Luca Engstler complétaient le top 10.

Les autres pilotes ayant marqué des points sont Muller – revenu de la 17e place sur la grille au volant de sa Cyan Racing Lynk & Co 03 TCR – Gordon Shedden, Rob Huff (24e au départ), Benjamin Leuchter de l’équipe SLR Volkswagen et Esteban Guerrieri du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Daniel Haglöf du PWR Racing, qui s’était positionné au cinquième rang en début de course après avoir pris le départ de la quatrième position, a également connu des problèmes et a conclu au 10e rang.

podium C1. Pht. Marcel Langer/DPPI/WTCR

C1 ici

C2, Girolami et Guerrieri signent un doublé

Néstor Girolami a précédé son équipier chez ALL-INKL.Com Münnich Motorsport, Esteban Guerrieri, pour signer un doublé dans la Course 2 à grille inversée de la WTCR Race of Slovakia.

Nestor Girolami, Esteban Guerrieri. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Les deux Argentins ont pris l’avantage sur le détenteur de la Pole Position DHL, Rob Huff, pour s’emparer des deux premières positions avec leurs Honda Civic Type R TCR, alors que Kevin Ceccon a signé le deuxième podium du jour pour le Team Mulsanne en terminant troisième sur son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR.

“Félicitations à tous les gars de l’équipe car ma voiture était vraiment endommagée après mon accident dans la Course 1”, a dit Girolami, leader de la #ROASTOMALAYSIA à l’issue de sa troisième victoire de la saison. “Je ne savais pas si nous pourrions gagner la course, alors, merci les gars. Nous avons eu une voiture fantastique tout le week-end et c’est extra d’avoir Esteban second ainsi que de mener le championnat. Dès que j’ai vu qu’il était deuxième, j’ai su que c’était bon parce que nous ne voulons pas nous affronter. Parfois je gagne, parfois c’est lui. C’est comme ça que nous voulons travailler.”

Huff semblait avoir perdu sa position de tête à l’extinction des feux, mais il a viré large au virage 1 pour repasser devant la Honda et mener la course. Mais cet avantage n’a pas duré car Girolami a pris définitivement l’avantage au deuxième tour. Guerrieri, parti sixième, a été le suivant à passer Huff au troisième tour. Le pilote SLR VW Motorsport a fait de son mieux pour rester troisième au volant de sa Golf GTI TCR, mais Ceccon a pris le dessus sur lui au début du septième tour, après que son équipier Ma Qinghua a fini second de la Course 1.

Yvan Muller. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

À l’issue de cette affrontement sur neuf tours, Nicky Catsburg, détenteur de la Pole Position DHL pour la Course 3, a décroché la quatrième place devant Huff pour l’équipe BCR Hyundaï N LUKOIL Racing. Huff s’est classé cinquième devant Norbert Michelisz, monté sur le podium de la Course 1, et Daniel Haglöf au volant de sa CUPRA TCR du PWR Racing.

Départ C2. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Niels Langeveld, de l’équipe Comtoyou Team Audi Sport, a terminé huitième devant Ma. Tom Coronel a complété le top dix, ayant pris le dessus sur son vieux rival Yvan Muller – les deux hommes étaient partis respectivement 27e et 20e. Les autres pilotes ayant marqué des points sont Jean-Karl Vernay et Gordon Shedden, duo du Leopard Racing Team Audi Sport, Mehdi Bennani et Johan Kristoffersson.

Podium C2. Pht. Marcel Langer/DPPI/WTCR

C2 ici

C3, Ma Qinghua bat Michelisz et signe sa première victoire en WTCR

Ma Qinghua a obtenu sa première victoire dans le WTCR – FIA World Touring Car Cup presented by OSCARO après avoir contenu Norbert Michelisz lors d’une lutte serrée dans la Course 3 de la WTCR Race of Slovakia.

Ma Qinghua. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Le pilote chinois a subi les assauts répétés du pilote BRC Hyundai N Squadra Corse, mais son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR a conservé l’avantage pour s’imposer. Son équipier Kevin Ceccon a couronné un excellent week-end pour le Team Mulsanne en finissant juste derrière Michelisz, l’équipe italienne quittant la Slovaquie avec quatre podiums.

Norbert Michelisz. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

“Nous ne pouvions pas faire mieux”, a dit un Ma heureux. “Merci à toute l’équipe pour son dur labeur. Le début de saison a été difficile, alors je suis très heureux de cette victoire. C’est toujours la même histoire quand vous êtes devant : la voiture qui vous suit est très rapide ! Il y a eu beaucoup de pression mais j’ai essayé de rester calme car la moindre erreur aurait tout détruit. On va faire la fête ce soir !”

Parti troisième sur la grille, Ma a pris un très bon départ pour passer entre le détenteur de la Pole Position DHL, Nicky Catsburg, et Michelisz pour prendre la tête et ne plus la quitter. Il est apparu rapidement que Catsburg, de l’équipe BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, rencontrait un problème et dès le cinquième tour, il a glissé vers l’arrière alors que la bagarre en tête voyait s’affronter les deux Alfa et la Hyundai de Michelisz. Le Hongrois s’est satisfait de sa place de second à l’arrivée, faisant suite à sa troisième place dans la Course 1.

Aurelien Panis. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Niels Langeveld, du Comtoyou Team Audi Sport, a complété un week-end encourageant avec une belle quatrième place après être parti septième. Il a terminé devant Mikel Azcona, du PWR Racing, et Esteban Guerrieri, d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. L’Argentin a certes perdu une place par rapport à sa position de départ mais il s’est mieux débrouillé avec sa Honda que son équipier, Néstor Girolami. Le vainqueur de la Course 2 et leader de la #ROADTOMALAYSIA a été éliminé au premier tour et classé 24e.

Départ C3. Pht. Marcel Langer/DPPI/WTCR

Augusto Farfus, du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, a fini septième devant Aurélien Panis, du DHL Team Cupra Racing, et Gabriele Tarquini, qui a au moins marqué des points cette fois après sa pénalité dans la Course 2 pour un contact avec Panis – ce qui l’avait fait rétrograder.

Ma Qinghua. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Luca Engstler, débutant Wild Card, a réitéré sa 10e place de la Course 1, devant Thed Björk qui avait un nouveau radiateur sur sa Lynk & Co 03 TCR de Cyan Racing après ses soucis de la Course 2. Catsburg s’est classé 12e devant Rob Huff, qui a été heurté à l’arrière par Daniel Haglöf – le pilote de la PWR Racing a terminé la course dans les stands. Yvan Muller et Gordon Shedden ont été les deux derniers à marquer des points.

Podium C3. Pht. Marcel Langer/DPPI/WTCR

C3 ici

Prochaine course à Zandvoort

Classements Championnats ici