WTCR, Marrakech, les Honda du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport en tête du Championnat

Posted by

C1

Esteban Guerrieri a remporté la première course de la WTCR – FIA World Touring Car Cup presenté by OSCARO 2019 avec la victoire depuis la pole position DHL dans la Course 1 de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco à Marrakech.

ESTEBAN GUERRIERI, ALL-INKL.COM MÜNNICH MOTORSPORT, HONDA CIVIC s’impose en C1. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

La Honda Civic Type R TCR du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport a résisté à la pression de Thed Björk au virage 1, puis a conservé son avance durant les 18 tours de course, alors que seulement cinq secondes séparaient les sept premiers sur la ligne d’arrivée.

La Lynk & Co 03 TCR Cyan Racing de Björk se portait à hauteur de la Honda au virage 1 et a même passé le bout de son nez devant la voiture japonaise, mais le Suédois a dû céder dans le long gauche après la ligne droite de départ.

« C’était une belle course et j’ai contrôlé le rythme, a dit Guerrieri. « Thed a pris un bon départ et nous étions côte à côte, mais il s’est comporté en gentleman ».

« J’ai eu des voyants jaunes comme alarmes, mais après ça, tout allait bien. C’est génial de commencer la saison comme ça. »

Derrière les deux premiers, Néstor Girolami du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport n’a pas pu conserver sa troisième place sur la grille et a perdu des positions d’abord contre Andy Priaulx de l’équipe Cyan Performance Lynk & Co, puis contre Jean-Karl Vernay du Leopard Racing Team Audi Sport.

Vernay s’est ensuite mis dans le sillage de Priaulx et au quatrième tour, il a effectué son dépassement sur la Lynk & Co au virage numéro 1, boutant le triple Champion du Monde des voitures de tourisme FIA WTCC de sa troisième place. Priaulx a ensuite chuté au sixième rang derrière Girolami et le champion en titre du BRC Hyundai N Squadra Corse, Gabriele Tarquini, au volant de sa Hyundai i30 N TCR.

JEAN-KARL VERNAY. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Mais Vernay s’est vu infliger une pénalité de cinq secondes pour sa manoeuvre. Girolami est ainsi monté sur le podium pour son premier départ en WTCR / OSCARO et a permis à l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport de placer deux pilotes dans le top 3. Tarquini se classe quatrième et Priaulx cinquième, tandis que Tiago Monteiro, du KCMG, a décroché une superbe sixième place au volant de sa Honda Civic Type R TCR, pour son retour à la compétition. Vernay s’est classé septième après sa pénalité.

Yann Ehrlacher de l’équipe Cyan Performance Lynk & Co a ajouté davantage de points pour sa nouvelle équipe en septième position, devant Kevin Ceccon du Team Mulsanne au volant de son Alfa Romeo Giulietta TCR. Nicky Catsburg, du team BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, complète le top 10 avec sa Hyundai.

YANN EHRLACHER. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Avec des points attribués aux 15 premiers cette année, il y avait encore des enjeux au-delà du top 10. En 11e position, on retrouvait Norbert Michelisz de l’équipe BRC Hyundai N Squadra Corse, après que le pilote hongrois a été heurté par Mikel Azcona, nouveau venu en WTCR sous les couleurs du PWR Racing, qui a reçu une pénalité de cinq secondes pour cet incident.

Rob Huff du SLR VW Motorsport a décroché la 12e place sur sa Volkswagen Golf GTI TCR, devant Frédéric Vervisch du Comtoyou Team Audi Sport et Augusto Farfus du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team. Gordon Shedden du Leopard Racing Team Audi Sport a remporté le point final pour P15. Azcona a été classé en P16.

Parmi les pilotes ayant manqué de réussite lors de cette première journée, Tom Coronel et le héros local Mehdi Bennani se sont accrochés dans le premier tour. Quant à Yvan Muller, qui s’était qualifié en deuxième position avant d’être sanctionné après un changement de moteur, il a pris le départ depuis la pitlane et a terminé en 18e position.

La WTCR AFRIQUIA Race of Morocco reprend ses droits dimanche matin avec le départ de la deuxième séance qualificative à 11h00 heure locale.

C2

Le champion en titre de la WTCR – FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO, Gabriele Tarquini, a hérité de la victoire dans la Course 2 de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco après la sortie de piste du leader Nicky Catsburg, cinq marques de voitures différentes ayant terminé parmi les cinq premières places.

GABRIELE TARQUINI, BRC HYUNDAI N SQUADRA CORSE, HYUNDAI I30 N. remporte la C2. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Catsburg, du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, qui est un nouveau venu dans la série cette année, s’était défait de son compatriote Hyundai Tarquini au départ depuis sa pole position DHL et a mené de manière solide jusqu’au 10ème tour, où il a tiré tout droit au freinage avant de heurter une pile de pneus suite à une panne de freins, selon le néerlandais.

L’accident a entraîné une interruption de la course derrière la voiture de sécurité mais, à la reprise de la course, Tarquini a filé tranquillement vers la victoire devant Jean-Karl Vernay du Leopard Racing Team Audi Sport et Yann Ehrlacher de l’équipe Cyan Performance Lynk & Co.

« Nicky a pris un départ fantastique et je n’ai pas pu le doubler », a déclaré Tarquini. « Je ne suis pas sûr de ce qui lui est arrivé, ça ressemblait à un problème technique. Je suis vraiment désolé pour lui parce qu’il méritait de gagner. »

Esteban Guerrieri, vainqueur de la course 1, a terminé quatrième pour le ALL-INKL.COM Münnich Motorsport au volant de sa Honda Civic Type R TCR, et Mikel Azcona, du team PWR Racing, était le premier rookie avec une belle cinquième position dans son CUPRA TCR.

Les coéquipiers du Lynk & Co Cyan Racing, Thed Björk et Yvan Muller, ont terminé sixième et septième dans leur Lynk & Co 03 TCR, Tiago Monteiro ajoutant une huitième place à sa sixième position décrochée dans la course 1. Frédéric Vervisch, auteur de la DHL Pole Position pour la course 3, sur sa RS3 LMS du Comtoyou Team Audi Sport et Néstor Girolami, du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, complètent le top 10.

Augusto Farfus, du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, a terminé en 11e position devant Norbert Michelisz du BRC Hyundai N Squadra Corse.  Ma Qinghua de l’équipe Mulsanne semblait prêt à s’emparer de la 12e place dans son Alfa Romeo Giulietta TCR, mais il a été victime d’une crevaison pendant la période de safety car et a été contraint à l’abandon.

MA QINGHUA. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

Andy Priaulx en 13e position, Tom Coronel en 14e position et Gordon Shedden à la 15e place sont les derniers pilotes à se placer dans les points.

Le héros local Mehdi Bennani n’a encore pas eu de réussite, cette fois en raison d’un accrochage avec son équipier Rob Huff qui l’a contraint à l’abandon.

C3

Thed Björk a remporté sa première victoire pour Cyan Racing Lynk & Co après que son coéquipier Yvan Muller a été contraint de se retirer alors qu’il était en tête en raison d’un problème de transmission alors que la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco s’est terminée avec une spectaculaire Course 3 à Marrakech.

THED BJÖRK, vainqueur de la C3. Pht. Frederic Le Floc’h/DPPI/WTCR

Muller et Björk ont tous les deux pris l’avantage au départ sur l’auteur de la DHL Pole Position Frédéric Vervisch dans sa Comtoyou Team Audi Sport RS 3 LMS et semblaient en route vers un doublé lors du premier week-end de course de la nouvelle Lynk & Co 03 TCR.

Mais après avoir creusé l’écart, Muller a ralenti au 14ème tour et a dû laisser Björk filer vers la victoire, le Suédois constituant le troisième pilote différent, pour une troisième marque différente, lors de ce premier rendez-vous de la saison à Marrakech.

YVAN MULLER. Pht. Florent Gooden/DPPI/WTCR

« Au départ, nous nous sommes littéralement envolés avec Yvan », explique Björk, qui quitte le Maroc en tant que leader. « Après l’abandon d’Yvan, j’essayais juste de garder la voiture sur la piste et à l’écart des bordures parce que c’est incroyable pour nous de gagner ici pour notre première fois avec la voiture. C’est fantastique ».

« Je suis si heureux, mais aussi très en sueur aussi parce que c’était tendu ! »

La course 3 s’est avérée pleine de péripéties dès le départ. Alors que Muller et Björk profitaient de l’extinction des feux pour prendre le meilleur sur Vervisch, une bataille à trois s’est terminée avec deux voitures dans le mur au virage 7. Esteban Guerrieri, vainqueur de la course 1, s’est glissé à l’intérieur de la Honda KCMG de Tiago Monteiro après que le Portugais eut coupé la chicane. Mais avec Yann Ehrlacher placé à l’extérieur, Monteiro n’avait nulle part où aller alors que le trio abordait le virage ensemble et que sa Honda heurtait la Lynk & Co 03 TCR. Tous deux étaient contraints de rester sur place, Guerrieri continuant sa course à la cinquième place.

La voiture de sécurité rentrait en piste pendant que les voitures étaient dégagées de la piste, mais l’action a repris au sixième tour alors que Muller reprenant les devants. Mais Björk, Vervisch et l’impressionnant nouveau venu Mikel Azcona dans sa CUPRA TCR de l’équipe PWR Racing se sont soudainement rapprochés de Muller, lequel ralentissait fortement au volant d’une voiture en proie à un problème technique.

Björk a dû faire face ensuite à la pression de Vervisch et d’Azcona, mais la tension s’est relâchée au 20e tour sur les 23 au programme lorsque Jean-Karl Vernay est violemment sorti de la route au volant de sa RS 3 LMS du Leopard Racing Team Audi Sport. Vernay a heurté une pile de pneus en marche arrière, mais a pu s’extraire sans dommage physique de sa voiture lourdement endommagée.

L’accident a inévitablement entraîné une deuxième période de neutralisation derrière la voiture de sécurité, et Björk était salué par le drapeau à damier sans que la course ne reprenne.

Vervisch a pu se consoler avec la deuxième place malgré son départ décevant de la pole position DHL, tandis qu’Azcona se réjouissait de décrocher un podium lors de son premier week-end avec PWR en WTCR /OSCARO.

Derrière les pilotes ayant terminé sur le podium, Guerrieri a ajouté des gros points, ceux de la quatrième place, après ceux de sa victoire dans la Course 1, tout comme Gabriele Tarquini, vainqueur de la Course 2, et qui conclut cette troisième manche en cinquième position. Néstor Girolami, sur le podium de la course 1, complète le top six sur sa Honda du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Gordon Shedden a terminé un week-end difficile avec une solide septième place au volant de sa Audi, tandis que Norbert Michelisz a terminé huitième dans sa Hyundai i30 N TCR devant Ma Qinghua du Team Mulsanne dans son Alfa Romeo Giulietta TCR. L’autre débutant du PWR Racing, Daniel Haglöf, a conclu un week-end formidable pour l’équipe avec une 10e place.

Attila Tassi de l’équipe KCMG a marqué des points en terminant 11e, tandis que le héros local Mehdi Bennani a finalement vu le drapeau à damier en 12e position au volant de sa Golf GTI TCR du SLR VW Motorsport. Andy Priaulx, après un premier week-end mouvementé en WTCR / OSCARO, Tom Coronel et Rob Huff, ont été les derniers pilotes à marquer des points.

Augusto Farfus a raté son entrée en WTCR au sein de l’équipe BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team après avoir abandonné avec un problème de boîte de vitesses alors qu’il évoluait au 10e rang.

C1 ici

C2 ici

C3 ici