WTCC, Muller et Michelisz vainqueurs, Lopez champion à Motegi au Japon (GT Tourisme)

Posted by

Norbert Michelisz a mené un triplé Honda sur les terres du constructeurs dans la Course d’Ouverture et José María López est devenu le Champion du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Twin Ring Motegi, le circuit qui accueillait la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan.
Après avoir terminé quatrième de la Course d’Ouverture, l’Argentin menait dans la deuxième course, s’étant élancé depuis la pole position, mais s’est fait dépassé par son coéquipier Yvan Muller dans les derniers tours. Toutefois, cette deuxième place a été suffisante pour lui offrir son troisième titre de champion en WTCC.

68 MULLER Yvan (fra) Citroen C Elysee team Citroen TOTAL WTCC action during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Race of Morocco at Marrakech, from May 6 to 8 2016 - Photo Jean Michel Le Meur / DPPI.
Yvan Muller remporte la course principale. (pht.WTCC)

Par ailleurs, les pilotes Sébastien Loeb Racing, Tom Chilton et Mehdi Bennani, ont partagé les honneurs en Trophée WTCC. Rob Huff et Tiago Monteiro complètent le podium de la Course d’Ouverture derrière Michelisz. Le Portugais a également pris la dernière place sur le podium de la deuxième course. Néstor Girolami a marqué son retour en WTCC avec une cinquième place pour Polestar Cyan Racing dans la Course Principale, tandis que Nicky Catsburg et Gabriele Tarquini ont inscrits des points pour LADA. López s’est également adjugé le Trophée TAG Heuer Best Lap pour son tour bouclé en 1m58,061s dans la Course Principale.
Course d’Ouverture : Michelisz s’impose et Honda signe un triplé à domicile, au Japon.
Honda n’aurait pas pu faire un meilleur résultat dans cette Course d’Ouverture de la FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan. En effet, Norbert Michelisz a mené un triplé pour le constructeur japonais.

05 MICHELISZ Norbert (hun) Honda Civic team Honda racing Jas action during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Motegi from September 2 to 4 Japan - Photo Jean Michel Le Meur / DPPI
Michelisz (Honda) s’impose en course d’ouverture. (pht.WTCC)

Michelisz est resté en tête du début à la fin et remporte sa première course de la saison, et donc sa première victoire en tant que pilote d’usine Honda.
Au premier virage, Tom Chilton a contesté la troisième place à Thed Björk mais le Britannique a rapidement chuté en huitième position.
Björk, qui a réussi à conserver sa troisième place, a décidé de passer à l’attaque avec sa Volvo et alors qu’il cherchait la faille pour prendre l’ascendant sur Rob Huff, il s’est fait avoir par Tiago Monteiro. Le Portugais s’est ainsi installé sur le podium 100% Honda.
José María López a réussi à remonter jusqu’à la quatrième place alors qu’il s’élançait 10ème. Il termine devant son coéquipier, Yvan Muller. Il a réussi à prendre l’avantage sur lui pendant que le Français attaquait Nicky Catsburg avant d’ensuite s’en prendre à Björk. Le Suédois a finalement terminé sa course sixième derrière Muller.
Après un contact avec López, Catsburg s’est retrouvé en septième position avec sa LADA, juste devant le vainqueur en Trophée WTCC, Chilton. Néstor Girolami boucle sa première course pour son retour en WTCC en neuvième position pour Polestar Cyan Racing. L’expérimenté Gabriele Tarquini complète le top 10. Viennent ensuite Ryo Michigami et Tom Coronel. Ce dernier est remonté depuis la dernière place de la grille. Mehdi Bennani occupait une place dans le top 10 jusqu’à ce qu’il reçoive une pénalité pour avoir volé le départ. Ferenc Ficza n’a pas pris le départ suite à une fuite d’huile et Hugo Valente a abandonné à la fin du premier tour en raison de dommages provoqués par un contact avec Grégoire Demoustier.
Course Principale : Muller s’impose, López mathématiquement champion du WTCC.
Yvan Muller a remporté la Course Principale de la FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan, mais la deuxième place suffit à José María López pour s’offrir le titre des pilotes.

37 LOPEZ Jose Maria (arg) Citroen C Elysee team Citroen TOTAL WTCC actionSTART MAIN RACE 2 during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Motegi from September 2 to 4 Japan - Photo Jean Michel Le Meur / DPPI
Les Citroën ont encore dominé. (pht.WTCC)

López, qui partait depuis la pole position, a longtemps mené la course mais s’est fait dépassé par son coéquipier Citroën, Muller, dans les derniers tours. Le Français remporte ainsi sa première course de la saison. Alors que tout le monde pensait que López célébrait son troisième titre de champion, l’Argentin a expliqué qu’il faisait un simple geste de remerciement à son coéquipier.
Tiago Monteiro monte une nouvelle fois sur le podium pour la course à domicile de Honda après avoir dépassé le vainqueur du Trophée WTCC, Mehdi Bennani.
Néstor Girolami termine à une belle cinquième place pour son premier week-end de la saison en WTCC avec Polestar Cyan Racing grâce à un dépassement sur Tom Chilton.
Thed Bjork boucle la course à la septième place dans la deuxième Volvo devant les Honda de Norbert Michelisz et Rob Huff. Gabriele Tarquini occupe la dernière place du top 10 comme dans la première course avec sa LADA après avoir pris l’avantage sur son coéquipier Nicky Catsburg.
WTCC MAC3 : L’équipe Citroën s’offre les 10 points au Japon
Citroën a remporté la dernière épreuve du Contre la Montre par Equipes (WTCC MAC3) en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Twin Ring Motegi.
Grâce à un bon travail d’équipe de la part d’Yvan Muller, José María López et Tom Chilton dans la compétition inspirée du Tour de France, l’équipe française a pu réalisé un temps une seconde plus rapide que Honda à l’issue des deux tours.
La bataille entre Honda et LADA s’est jouée à peu de choses. Norbert Michelisz est sorti de piste au début de l’épreuve mais s’est rattrapé et a permis au manufacturier japonais de prendre la deuxième place.
Le succès de Citroën en WTCC MAC3, son quatrième de l’année, met fin à une belle journée pour le constructeur avec la pole position de López dans la Course Principale, et le meilleur temps de Mehdi Bennani en Trophée WTCC.
“Je ne peux qu’être content avec une journée comme celle-ci, déclare Yves Matton, le directeur de l’équipe Citroën. L’équipe a parfaitement travaillé en WTCC MAC3. Nous avons repris une stratégie normale après une tentative un peu différente en Argentine et il semblerait que ce soit la meilleure solution.”

WTCC-JAP-MzY5MjU2-b
José Maria Lopez champion du monde pour la 3e fois de suite. (pht.WTCC)

Déclarations des vainqueurs :
Norbert Michelisz (Vainqueur de la Course d’Ouverture) : “C’est tout simplement incroyable. Après avoir manqué la victoire l’année dernière, je me suis simplement concentré sur la première place aujourd’hui. J’ai pris un bon départ, presque parfait, et mes coéquipiers, Rob et Tiago, ont fait un aussi bon boulot derrière et j’ai pu me détendre un peu. S’imposer avec les 80 kilos de poids de compensation montre à quel point nos progrès sont importants et c’est très prometteur pour le futur.”
Yvan Muller (Vainqueur de la Course Principale) : “Avant tout je dois féliciter José car c’est un grand champion, il est rapide et cela fait trois ans qu’il est le meilleur. Mon week-end a été très bon. J’ai tout donné au départ de la Course Principale mais ça n’a malheureusement pas suffit et après ça j’ai tenté d’aller le plus vite possible pour maintenir un écart avec Tiago. Je suis content que nous soyons à égalité de points et la bataille va être sympa jusqu’à la fin de la saison.”
José María López (Champion provisoire du WTCC) : “Je dois être un des hommes les plus heureux au monde ce soir ! Quand on regarde la télévision, on pense peut-être que les pilotes sont des êtres froids, mais je peux vous assurer que les émotions se bousculent en moi. J’aurai vécu trois saisons fantastiques avec Citroën Racing et je crois que de nombreux pilotes aimeraient être à ma place. Courir en WTCC aura été une belle opportunité dans ma carrière, mais c’est à l’équipe que je dois le plus. Concernant mon geste pour Yvan, c’est une façon de montrer le respect que j’ai pour lui. J’ai pris cette décision seul, mais cela n’avait rien d’évident. Une victoire est toujours difficile à conquérir et je me disais que ça serait dur de ne pas entendre l’hymne argentin sur le podium, spécialement le jour où je remporte le titre. Mais je n’aurai peut-être plus beaucoup d’occasions de pouvoir le faire. Je continuerai à me battre lors des dernières courses, ne serait-ce que parce que nous avons encore le titre Constructeurs à aller chercher.”
*José María López est Champion du Monde FIA des Voitures de Tourisme 2016 à titre provisoire avant la confirmation de la FIA. En effet, le promoteur du WTCC, Eurosport Events, a fait la demande d’annuler la WTCC Race of Thailand, ce qui ferait passer le nombre de rendez-vous annuel à 11 au lieu de 12. Cette demande doit encore être approuvée par le Conseil Mondial FIA du Sport Automobile.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *