WTCC, Bennani et Tarquini illuminent la nuit, Muller ferme la page du WTCC avec émotion au Quatar (GT – Tourisme)

Posted by

Mehdi Bennani devance Thed Björk et remporte sa première victoire en Course principale à l’occasion du meeting WTCC DHL Race of Qatar. Une soirée emplie d’émotion pour Yvan Muller qui tourne la page du Championnat du Monde FIA des Voitures avec deux Top-6, s’assurant ainsi du fauteuil de vice-champion derrière son équipier José María López.
Gabriele Tarquini, pour sa part, s’impose en Course d’ouverture pour le compte de LADA, tandis qui Bennani, pensionnaire du Sébastien Loeb Racing, offre à Citroën la 50e victoire de sa C-Elysée. L’Italien Tarquini remporte par ailleurs le TAG Heuer Best Lap Trophy. De la frustration, en revanche, pour Tiago Monteiro, dont les espoirs de termine deuxième au championnat ont été annihilés dans un contact au départ de la Course d’ouverture. Il parvient tout de même à conserver sa place sur la troisième marche du podium final.

25 BENNANI Mehdi (mar) Citroen C Elysee team Sebastien Loeb racing action during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Losail  from November 23 to 25 Qatar - Photo Clement Marin / DPPI
Mehdi Bennani, Citroen C Elysee team Sebastien Loeb racing s’impose en course principale. pht. WTCC

COURSE D’OUVERTURE :
La série victorieuse se poursuit pour Gabriele Tarquini qui décroche une très convaincante 22e victoire en Course d’ouverture. Le vétéran italien, désormais à la recherche d’un baquet pour la saison prochaine, après que son employeur actuel russe a annoncé sa décision de recentrer ses activités sur le territoire nationale, profite de son expérience pour déborder Tom Chilton au premier virage, à l’issue d’un restart, et s’envole dès lors pour l’emporter avec plus de cinq secondes d’avance. L’épreuve avait été neutralisée par drapeau rouge en raison d’un contact dans le premier tour entre Tiago Monteiro et José María López, qui mena à l’abandon de la Honda du Portugais, causé par une casse de sa suspension arrière. Hugo Valente est également victime de cette collision et doit regagner la voie des stands. Au restart, le poleman Chilton défend sa position à l’intérieur, face à Tarquini, mais il élargit la trajectoires et le pilote LADA s’empare des commandes. Victorieux malgré tout du WTCC Trophy, Chilton passe le plus clair de sa course à résister aux attaques de la Honda de Rob Huff, lequel a surgi de la 5e place sur la grille. Yvan Muller se classe 4e devant Norbert Michelisz et les deux Volvo de Thed Björk et Robert Dahlgren. Nicky Catsburg et López parviennent à remonter aux 8e et 9e rangs après avoir perdu du terrain en début du course en raison d’un contact de Mehdi Bennani, qui écopa d’un drive-through et termine 16e. James Thompson prend la 10e place et la seconde en WTCC Trophy, juste devant le jeune hongrois Daniel Nagy qui décroche à cette occasion son meilleur résultat en WTCC.

02 TARQUINI Gabriele (ita) Lada Vesta team Lada Sport Rosneft action during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Losail  from November 23 to 25 Qatar - Photo Clement Marin / DPPI
Le vétéran Gabriele Tarquini, Lada Vesta team Lada Sport Rosneft remporte la course d’ouverture. pht. WTCC

COURSE PRINCIPALE :
Bennani résiste à Björk et touche à la consécration en WTCC
Mehdi Bennani ne se laisse pas gagner par la pression exercée par Thed Björk et remporte la Course principale du meeting WTCC DHL Race of Qatar, dernière manche de la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. S’élançant depuis la première pole position de sa carrière en WTCC, Bennani conserve les commandes à l’extinction des feux, devant José María López qui a pris le meilleur sur la Volvo de Björk. Derrière, cela s’anime dans le peloton et deux incidents séparés – impliquant d’un côté Tom Chilton et Robert Dahlgren, et de l’autre le duo LADA Nicky Catsburg et Hugo Valente – nécessitent l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Au restart, Björk parvient à prendre la 2e place à López et, désireux d’offrir au Polestar Cyan Racing un deuxième succès en autant de meetings, fond sur Bennani. Le Marocain réussit néanmoins à contenir le Suédois et, au prix d’un parcours sans faute, décroche son deuxième succès de l’année à bord de sa Citroën du Sébastien Loeb Racing. López conclut sur le podium sa brillante carrière en WTCC avec Citroën. Norbert Michelisz avait quant à lui dépossédé Yvan Muller de la 4e place, et alors que le Hongrois semble en voie de déloger son équipier chez Honda, Tiago Monteiro, de la troisième place du championnat, le Portugais parvient à grappiller les points nécessaires de la 5e place, au détriment du Français, dans la toute dernière boucle. Un remerciement adressée à ses mécaniciens pour avoir remis en état sa Civic, endommagée au départ de la Course d’ouverture. Muller, enfin, termine son aventure en WTCC en 6e position, devant le vainqueur de la Course d’ouverture, Gabriele Tarquini, et Rob Huff. Tom Coronel et James Thompson complètent pour leur part le podium du WTCC Trophy derrière Bennani.

68 MULLER Yvan (fra) Citroen C Elysee team Citroen TOTAL WTCC action during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Losail  from November 23 to 25 Qatar - Photo Clement Marin / DPPI
Yvan Muller et Citroën ont fait leurs adieux au WTCC. pht. WTCC

Paroles de vainqueurs
Gabriele Tarquini (Course d’ouverture): “Ma voiture a été parfaite, et tout particulièrement dans les premiers tours, mais je ne l’ai découvert qu’à l’extinction des feux ! Malheureusement j’étais sur la partie sablonneuse et mon envol n’a pas été excellent. Dans les premiers virages j’ai senti que ma Vesta était très performante, probablement plus que la voiture de Tom [Chilton]. Au restart j’ai donc pu saisir ma chance. Il était sur l’extérieur, j’en ai profité pour glisser à l’intérieur et cette manœuvre fut déterminante pour m’imposer. Avec le sable présent sur les vibreurs et la nature du circuit, il est très difficile de suivre un autre pilote. Ma course a donc ensuite été assez tranquille. Mon rythme était bon et j’ai possédé jusqu’à huit secondes d’avances. J’ai tout de même estimé que le moment était venu de légèrement lever le pied.”
Mehdi Bennani (Course principale): “Je suis ravi, mais s’il est une certitude, c’est que cette course n’a pas été facile car Thed [Björk] était sans cesse bien présent dans mon pare-choc. Je pense déjà avoir mérité ma pole position car je n’ai pas commis la moindre erreur, et c’était déjà pour moi un rêve car le Qatar est comme mon deuxième rendez-vous à domicile. J’ai donné le maximum. Je savais que ce serait ensuite compliqué, car c’est la Course principale, et les pilotes qui évoluent aux avant-postes sont des pointures. J’ai vu dès le départ qu’il y avait [José María] López, [Yvan] Muller et Thed, derrière, et qu’il allait falloir que je cravache. J’ai donc aligné 12 ou 13 tours de qualifications car mon seul et unique objectif était de gagner. J’étais prêt à mettre la voiture dans le mur pour être sûr d’en atteindre les limites tellement je la voulais, celle-là !”

MULLER Yvan (fra) Citroen C Elysee team Citroen TOTAL WTCC portrait ambiance during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Losail  from November 23 to 25 Qatar - Photo Clement Marin / DPPI
Yvan Muller, Citroën, les adieux. pht. WTCC

 

03 CHILTON Tom (gbr) Citroen C Elysee team Sebastien Loeb racing action during the 2016 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Losail  from November 23 to 25 Qatar - Photo Clement Marin / DPPI
A Losail, Quatar, départ course Principale. pht. WTCC

Classement course d’ouverture ici

Classement course principale ici

Classement Championnat Pilotes ici

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *