WRC, Suède, Neuville distance ses rivaux (Rallyes) (Video)

Posted by

Thierry Neuville a finalement réussi à se détacher du groupe de chasse au cours de cette journée de samedi. Il voit se profiler la victoire, qui serait la troisième d’un pilote non-nordique sur cette épreuve.

Le Belge a fait face à une pression intense pour conserver la tête. L’écart avec le deuxième n’avait jamais dépassé quelques secondes, jusqu’à ce qu’il fasse le break et construise un écart de 22″7 avant la troisième et dernière journée.

Thierry Neuville se dirige vers la victoire

Le pilote de Hyundai i20 est bien décidé à effacer la déception de 2017 : il était sorti de la route alors qu’il comptait déjà une confortable avance. Il rejoindrait ainsi deux légendes : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier, seuls non-nordiques à avoir inscrit leurs noms au palmarès.
Neuville s’est défait de Craig Breen, en lice pour sa première victoire en WRC, et ses équipiers Andreas Mikkelsen et Hayden Paddon. Le Belge a véritablement fait la différence dans Hagfors 2, une spéciale où la glace avait fait place à de la terre gelée.
Rien n’a perturbé le leader, pas même un problème de commande de boîte ou un tête-à-queue en début de matinée. Mikkelsen, son plus proche rival à l’issue de la première journée, était parti à la faute au même endroit et n’avait donc pu profiter de l’erreur de son camarade.
Cette petite erreur coûtait la deuxième place au Norvégien : après avoir chuté au quatrième rang, il reprenait vite le dessus sur Paddon. Mais il ne parvenait pas à revenir sur Breen et conservait 9″3 de retard au moment de regagner l’assistance.
Breen réalisait une très belle performance, avec pour seule péripétie une courte visite dans un mur de neige. Le pari de n’embarquer qu’une roue de secours pour la seconde boucle lui avait permis d’économiser du poids, mais cela n’était pas suffisant pour revenir sur le leader.

Craig Breen (Citroën)

 » Je suis ravi de ma journée et de la pointe de vitesse affichée, a déclaré Craig Breen. C’est quelque chose de nouveau pour moi de me battre aux avants postes en championnat du monde mais on y prend vite goût ! L’après-midi a été incroyable pour nous, même si je n’ai pas pu me mesurer à Thierry jusqu’au bout. Vous pouvez compter sur moi pour me battre pour conserver cette deuxième place. « 

Après avoir subi des réglages inadaptés au cours de la matinée, Hayden Paddon perdait de précieuses secondes dans une épingle de la dernière spéciale et il pointait à 16″6 de Mikkelsen.
Mads Østberg était quant à lui distancé par le quator de tête. Le Norvégien avait modifié les réglages de sa C3 afin d’obtenir un meilleur équilibre, mais ces changements entamaient sa confiance et il devait revenir en arrière.
Esapekka Lappi était le leader d’un trio de Finlandais occupant les sixième, septième et huitième places. À neuf secondes d’Ostberg, le pilote Toyota comptait près d’une minute de marge sur Jari-Matti Latvala, en proie à des soucis de différentiel. Teemu Suninen complétait ce trio finlandais pour son troisième rallye au volant d’une World Rally Car.

Ott Tänak et Sébastien Ogier pointaient dans le top 10. Tänak était impliqué dans un étrange incident avec Kris Meeke. Ce dernier, qui s’était arrêté pour dégager la neige ramassée dans un mur de neige, repartait devant Tänak qui cherchait à le dépasser. Les deux voitures se touchaient, Tänak perdait deux minutes mais Meeke devait abandonner…

Demain dimanche, la plus courte étape ne comprendra que trois spéciales pour un total de 51,94 km. Après deux passages dans Likenas, la course s’achèvera par la Power Stage de Torsby. Les cinq pilotes les plus rapides bénéficieront de points de bonus.

Mads Østberg reste le maître de Colin’s Crest. Il a remporté pour la seconde fois consécutive le trophée de Colin’s Crest, décerné au pilote ayant sauté le plus loin sur le fameuse bosse.

C’est Ostberg qui a sauté le plus loin à Colin’s Crest

Classement du samedi :

1. Neuville/Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 2h23’23’’8
2. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) + 22’’7
3. Mikkelsen/Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 32’’0
4. Paddon/Marshall (Hyundai i20 WRC) + 48’’6
5. Ostberg/Eriksen (Citroën C3 WRC) + 56’’8
6. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) + 1’05’’8
7. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) + 2’03’’3
8. Suninen/Markkula (Ford Fiesta WRC) + 2’20’’5
9. Tänak/Jarveoja (Toyota Yaris WRC) + 3’41’’3
10. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) + 4’24’’9

Video : Red Bull Media House

Pht. Red Bull Content Pool