WRC, Délices Turcs pour Ott Tänak

Posted by

La patience d’Ott Tänak a porté ses fruits puisque l’estonien a signé dimanche en Turquie sa troisième victoire de rang et renforce ainsi ses espoirs de titre au sein du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

En Turquie, Ott Tänak (Toyota Yaris) a vite réalisé qu’il n’aurait pas la vitesse pour rivaliser avec ses principaux adversaires et a préféré un rythme plus prudent dans la fournaise et sur les routes rocailleuses autour de Marmaris.

Tänak (Toyota) s’impose en Turquie. Pht. Mahmut Cinci / Red Bull Content Pool

L’Estonien a été récompensé lorsque les pilotes sont tombés un par un au champ d’honneur dans ces conditions épuisantes. Neuvième vendredi à mi-journée, Ott Tänak a finalement emmené un doublé Toyota avec Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris).

Ott Tänak est le premier pilote à remporter trois manches consécutives du Championnat du Monde FIA des Rallyes depuis la série de quatre succès signés par Sébastien Ogier en 2016, vainqueur du titre la même année.

Tänak félicité par Jean Todt et Erdogan. Pht.  Jaanus Ree/Red Bull Content Pool

« Cela a été très difficile », a déclaré le vainqueur. « Vendredi, on savait que si on finissait dans les cinq ou six premiers, on pourrait être contents. Dès le départ, ça n’a pas été un rallye où les plus rapides gagneraient, mais les plus intelligents. On a fait tout le rallye sans aucun arrêt et le championnat est d’autant plus intéressant maintenant. »

Jari-Matti Latvala s’est classé deuxième, son meilleur résultat de la saison.

Latvala (Toyota) 2e. Pht. Jaanus Ree/Red Bull Content Pool

Ott Tänak a su profiter des déboires de ses rivaux Thierry Neuville (Hyundai i20) et Sébastien Ogier (Ford Fiesta) lors d’un rallye des plus mouvementés. Tous les deux contraints à l’abandon samedi, l’Estonien a dès lors assuré sur la dernière étape avant d’être accueilli sur le podium par le président turc, Recep Tayyip Erdoğan.

Désormais deuxième du championnat, le pilote Toyota pointe à treize points seulement de Thierry Neuville, qui s’est offert un petit lot de consolation en remportant le maximum de points en jeu sur la Power Stage. Sébastien Ogier compte dix unités de plus en retard à trois manches de la fin de saison.

Hayden Paddon a obtenu en Turquie son premier podium de l’année.

Paddon (Hyundai) sur le podium. Pht. Jaanus Ree/Red Bull Content Pool

Deuxième, Jari-Matti Latvala signe son meilleur résultat de l’année devant Hayden Paddon (Hyundai i20), auteur de son premier podium de la saison à 1’46 »3 du vainqueur.

Teemu Suninen (Ford Fiesta) s’est classé quatrième à plus de quatre minutes du vainqueur tandis qu’Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) – leader samedi après-midi – a survécu à la casse de son arbre de transmission avant droit pour prendre la cinquième place.

Henning Solberg (Skoda Fabia R5) a fini sixième devant Jan Kopecký (Skoda Fabia R5), vainqueur en WRC 2, Simone Tempestini (Citroën C3 R5) et Chris Ingram (Skoda Fabia R5). Sébastien Ogier (Ford Fiesta) a pris le point de la dixième place après que son équipier Elfyn Evans (Ford Fiesta) écope délibérément d’une pénalité pour favoriser le Français.

Ogier termine à la 10e place. Pht.  Jaanus Ree/Red Bull Content Pool

Sébastien Ogier a toujours du mal à comprendre les raisons de son erreur. L’abandon qui en a résulté l’a relégué à la 3e place du Championnat.

Malgré le temps de la réflexion, le quintuple champion du monde en titre a toutefois du mal à comprendre ce qu’il s’est passé.

« J’ai encore du mal à m’expliquer l’erreur que j’ai faite », a-t-il confié. « Peut-être que l’énergie dépensée le matin a contribué à un certain manque de lucidité, toujours est-il que, entre deux virages très serrés, je n’ai pas bien assimilé une note de Julien, j’ai freiné trop tard et on est allé s’appuyer contre un arbre à 5 km/h… Après tous les efforts fournis le matin pour rester dans la course, c’est l’un des abandons les plus frustrants qu’on ait connus. Mais on ne va pas baisser les bras, on va continuer à se battre aussi fort que possible pour défendre nos chances jusqu’au bout. »

La prochaine manche du calendrier mènera les concurrents à Deeside pour le Dayinsure Wales Rally GB (4-7 octobre).

Video : Red Bull Media House

Rallye de Turquie ici

Championnat pilotes ici