WEC, plusieurs coups du sort ont frappé LARBRE COMPETITION à Mexico (Endurance)

Posted by

Larbre Compétition a vu ses espoirs de signer un quatrième podium en cinq manches du championnat du monde d’Endurance FIA s’envoler lorsque la Corvette C7.R n°50 s’est fait heurter par un concurrent LMP2 à mi-parcours des dernières 6 Heures de Mexico.

Bilan de cet accrochage : une biellette de direction tordue et neuf minutes de réparations nécessaires au stand, qui ont repoussé l’écurie du Vigeant au classement. Larbre visait tout de même de précieux points au classement LMGTE Am mais Yutaka Yamagishi s’est fait surprendre en pneumatiques slicks sur une piste gras-mouillé à quelques minutes du drapeau à damier.

#50 LARBRE COMPETITION (FRA) CHEVROLET CORVETTE C7 LMGTE AM YUTAKA YAMAGISHI (JPN)  PIERRE RAGUES (FRA) RICKY TAYLOR (USA) (ITA)

Pour la première épreuve hors-Europe de la saison, les hommes de Jack Leconte ont eu le plaisir de retrouver l’Américain Ricky Taylor, pilote officiel Corvette Racing à qui Larbre avait fait découvrir les 24 Heures du Mans en 2013 et 2014. Signe des liens étroits qui existent entre la structure du Val-de-Vienne et le constructeur américain, Larbre accueillait également Charlie Ping, ingénieur délégué par Corvette Racing USA pour exploiter au mieux la participation de Ricky. Les 6 Heures de Mexico faisant leur apparition au calendrier du FIA WEC cette saison, l’ensemble du plateau a bénéficié d’une séance de tests supplémentaire de 90 minutes afin de prendre ses marques sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, théâtre du Grand Prix du Mexique de Formule Un. Ricky, Yutaka, et Pierre Ragues, troisième membre de l’équipage de la n°50, ont mis à profit ce temps de roulage et les traditionnels essais libres pour poser les jalons d’une solide quatrième place en qualifications. Remplaçant Paolo Ruberti comme chef de file Larbre, Taylor s’est également vu confier la tâche de prendre le départ de la course samedi.Retombé brièvement au cinquième rang après avoir dû éviter une Ford envoyée en toupie devant lui, Ricky a ensuite mené grand train durant son double relais d’ouverture pour remonter en deuxième position avant de transmettre le témoin à Yutaka.Auteur d’un solide début de relais, le Japonais a réussi à maintenir la Corvette en lice pour un podium jusqu’à ce que la Porsche n°78 ne l’envoie en tête-à-queue. Un peu plus tard, c’est un prototype LMP2 qui l’a harponné, endommageant sa biellette de direction. Même si Yutaka est parvenu à continuer, l’écurie l’a vite rappelé au stand en voyant ses temps au tour ralentir.Après ces contretemps, le volant fut confié à Pierre qui a repris la piste au moment où la pluie est venue jouer les trouble-fêtes. Dans des conditions particulièrement piégeuses, le champion 2013 des European Le Mans Series a non seulement fait preuve d’un beau sang-froid, il a aussi et surtout affiché un rythme aussi compétitif que celui des pilotes Pro. Repassé en pneus secs pour son second relais, Pierre a laissé sa place à Yutaka pour les 40 dernières minutes de l’épreuve mexicaine. Une glissade sur un vibreur encore humide et alors que la pluie faisait de nouveau son apparition a envoyé la n°50 dans le mur et mis un terme à la course de Larbre, à quelques tours seulement de l’arrivée. L’écurie française aura toutefois très vite l’occasion de rebondir puisque les 6 Heures du Circuit des Amériques – sixième manche du championnat du monde d’Endurance FIA – ont lieu dans moins de deux semaines au Texas (15-17 septembre).

#50 LARBRE COMPETITION (FRA) CHEVROLET CORVETTE C7 LMGTE AM YUTAKA YAMAGISHI (JPN)  PIERRE RAGUES (FRA) RICKY TAYLOR (USA) (ITA)

Larbre Compétition pourra encore s’appuyer sur la double expérience de Corvette Racing et Ricky Taylor, grands habitués du tracé américain.

Ricky Taylor : « Quel plaisir de retrouver l’écurie Larbre Compétition à Mexico. Certes, le résultat final ne correspond pas à nos attentes mais le potentiel pour signer une bonne performance était clairement là.Après mon arrivée dans l’équipe, ainsi que celle d’un nouvel ingénieur de course, je suis convaincu que nous pouvons bâtir sur ces promesses en vue des prochains rendez-vous à Austin et Fuji. »

Pierre Ragues : « C’est bien sûr dommage de ne pas rallier l’arrivée mais une nouvelle fois, nous avons démontré avoir le rythme pour jouer le podium avec notre Corvette C7.R n°50.Concernant notre abandon, il n’est jamais évident de piloter en slicks sur une piste gras-mouillée. Ce genre de chose fait partie de la course automobile, et nous aurons l’occasion de nous rattraper très prochainement au Texas. »

Yutaka Yamagishi : « Je sais que l’accident en fin de course relève de ma faute et je tiens à m’excuser auprès de mes coéquipiers mais également l’ensemble de Larbre Compétition, à commencer par Jack Leconte. Il n’y a pas grand chose à ajouter et je préfère me tourner dès à présent vers Austin. »

Jack Leconte, Team Manager : « Nous avons livré une course solide et Ricky a très vite trouvé ses marques au sein de Larbre Compétition. Son rythme nous a permis de pointer au deuxième rang après les deux premières heures de course.Nous avons réalisé des arrêts au stand judicieux et la stratégie se déroulait parfaitement lorsque Yutaka a été victime d’une série d’accrochages à mi-parcours, dont le dernier nous a fait perdre un temps précieux. Pierre a toutefois pu repartir pour livrer un double relais très compétitif, sous la pluie comme sur le sec. C’est évidemment frustrant d’abandonner si près de l’arrivée. Nous avions pourtant prévenu les pilotes de faire attention aux vibreurs lors de la reconnaissance en piste mais Yutaka ne s’en est malheureusement pas souvenu. »

Larbre Compétition reste bien placé dans la lutte pour le podium final de la catégorie LMGTE Am du FIA WEC.

Photos : Larbre Compétition

 

Leave a Reply