WEC, 24 Heures du Mans, le point à H+6 (Endurance)

Posted by

Après six heures de course, Toyota mène toujours, mais la moyenne horaire est en recul à cause de la mise en place de zones SLOW. Suite à une pirouette d’une Porsche 911, mais surtout à la sortie de Pierre Kaffer (Ferrari #82 de l’équipe Risi Competizione), poussé à la faute, les commissaires en ont profité pour nettoyer la piste avec une intervention d’environ 50 minutes.

La Porsche #2 bléssée. pht. F.Timorés / ACO Media

LMP1
Stéphane Sarrazin mène les 24 Heures du Mans ! Avec la Toyota TS050 #7, le pilote français devance André Lotterer sur la Porsche 9191 Hybrid #1. L’abandon prématuré de l’ENSO CLM/P1 de l’équipe ByKolles Racing Team à 17 h 30 (suite à un problème sur le circuit de refroidissement du moteur) et les soucis rencontrés par la Porsche 919 Hybrid #2 (problème de motricité au niveau du train avant) réduisent la bataille au sommet du classement à une lutte déséquilibrée entre les trois Toyota et la Porsche 919 Hybrid #1.
Tous les concurrents LMP1 ont profité de la présence de nombreuses zones SLOW pour effectuer leurs arrêts au stand de manière prématurée (12 tours pour le relais contre 14 en général). A ce petit jeu, la hiérarchie ne change pas.
LMP2
« Les gens heureux n’ont pas d’histoire ». C’est un scénario parfait, dont Michel Vaillant lui-même ne pourrait pas rêver.  Les Vaillante Rebellion #13 et #31 dominent le LMP2, avec une course solide, sans erreur. Les relais s’enchaînent et dans la deuxième partie de cette sixième heure de course, ce sont les patronymes magiques de Prost et Senna que l’on retrouve en piste. Tout va bien pour eux.

Tout va bien pour les Vaillante Rebellion. pht. G Trehorel / ACO Media

LMGTE Pro
La sixième heure de course a débuté par un accident impressionnant, au niveau de la première chicane des Hunaudières. Pierre Kaffer, alors au volant de la Ferrari #82 de l’équipe Risi Competizione, a glissé le long du rail poussé par une LMP2, avant de terminer sa course hors trajectoire, la voiture ne pouvant pas reprendre la piste. En tête de la catégorie, toujours, l’Aston Martin Vantage #97, avec Darren Turner au volant. Andy Priaulx (Ford GT #67) suit à 15 secondes.

La Ford #67 à 15 secondes derrière l’Aston. pht. JP Espitalier / ACO Media

LMGTE Am
En LMGTE Am, le classement n’indique pas de changement majeur, mais la lutte est pourtant intense. L’Aston Martin Vantage #98 mène, avec Paul Dalla Lana, mais Rob Smith suit à moins de deux secondes à la fin de la sixième heure, sur la Ferrari #84 de JMW Motorsport.

H+6 ici

Com. ACO