WEC, 24 Heures du Mans, le point à H+16 (Endurance)

Posted by

Après 16 heures de course, la Porsche 919 Hybrid #1 se présente en dominatrice, notamment grâce à un superbe travail, toute la nuit, d’André Lotterer. Dixième à 7 heures du matin, Timo Bernhard, sur la voiture soeur, fait tout pour revenir et offrir un doublé aux Allemands.

le jour se lève, Porsche continue d’imposer un rythme modéré et prudent en tête, en route vers la victoire. pht. M.Jamin / ACO Media

LMP1
Esseulée, la Porsche 919 Hybrid #1 mène l’épreuve. Neel Jani a pris place après André Lotterer et continue le travail, qui consiste à enchaîner les tours rapides sans prise de risque. Avec des temps au tour parfois supérieurs à 3’30, les pilotes de la Porsche #1 se contentent de creuser, doucement, l’écart avec les LMP2… tandis que la seconde Porsche 919 Hybrid remonte. Les pilotes espèrent recoller d’ici l’arrivée pour apporter un doublé à Porsche.

La seule Toyota rescapée. Pht. M.Jamin

LMP2
Le classement de la catégorie LMP2 possède un double enjeu. Une victoire de catégorie, mais aussi une possible victoire au classement général si la Porsche 919 Hybrid #1, pour le moment épargnée, subit un contretemps. Voilà qui explique en partie la bataille de tous les instants. Pour l’heure, c’est l’Oreca 07 – Gibson de Jackie Chan DC Racing qui domine et se hisse à la deuxième place au classement général. Les deux Vaillante Rebellion #13 et #31 suivent. Plusieurs alertes furent à signaler pendant la nuit sur la #31, avec notamment un arrêt au stand de quelques secondes en pleine piste ou encore un changement de capot avant. Peu de temps perdu, mais ces petites secondes pourraient faire la différence sur la ligne d’arrivée.

La Gibson de Jackie Chan DC Racing 2e au classement général. Pht. M.Jamin / ACO Media

LMGTE Pro
A 6 h 25, au moment du lever du soleil et de l’arrivée des premiers rayons pour les spectateurs en tribune, une nouvelle bataille éclate en LMGTE Pro entre Jan Magnussen (Corvette C7.R #63) et Patrick Pilet (Porsche 911 #91). Puis Patrick Pilet se frotte à James Calado (Ferrari 488 #51). Des luttes pour les places d’honneur, car l’Aston martin Vantage #95 semble toujours s’accrocher à la tête. Le « Dane Train » est en route vers le succès.
LMGTE Am
En LMGTE Am, de la stabilité avec la Ferrari #84 de JMW Motorsport qui mène et deux autres machines italiennes qui lui emboîtent le pas (Ferrari Spirit of Race #55 et Ferrari Scuderia Corsa #62).

pht. A.Cornilleau / ACO Media

H+16 ici

Com. ACO