WEC, 24 Heures du Mans, le point à H+15, Porsche solidement en tête (Endurance)

Posted by

Après 15 heures de course, Porsche mène l’épreuve avec la 919 Hybrid #1. Le relais nocturne d’André Lotterer, solide, permet aux Allemands d’aborder le début de matinée sereinement. La menace directe vient des LMP2, mais elle n’est réelle qu’en cas de problème, car le rythme de la Porsche n’est pas tenable par les LMP2.

La Porsche #1 en tête. pht. J.Biche / ACO Media

LMP1
Alors que la lumière revient sur le grand circuit de la Sarthe, c’est encore la Porsche 919 Hybrid #1 qui mène. Depuis les problèmes rencontrés par Toyota en fin de journée samedi, qui ont décimé le clan japonais (seule la #8 est encore en course, 27e), Porsche imprime son rythme. C’est notamment André Lotterer qui impose son empreinte. L’Allemand est au volant depuis 2 heures du matin et gère la nuit mancelle avec brio avant de s’extirper finalement du cockpit à 5 h 51. Impressionnant de régularité mais également de sécurité.
La température de la piste n’a pas chuté comme cela est souvent le cas la nuit au Mans. Les relevés indiquent encore 28,9°C sur la piste à 5 h 45 et 18,8°C de température dans l’air.
LMP2
En LMP2, la suprématie des Vaillante Rebellion #13 et #31, déjà mise à mal dans l’heure précédente, est de nouveau contestée. La menace la plus forte vient de l’Oreca 07 – Gibson #38 de Jackie Chan DC Racing. Malgré un passage par la voie des stands de plus que les autres concurrents, la voiture à la décoration psychédélique est le trublion au milieu des Vaillante Rebellion. La lutte Vaillante / Leader des œuvres de Jean Graton se réalise, ou presque. D’ailleurs, puisque la catégorie LMP1 est touchée par une hécatombe, la bataille en tête du LMP2 est une bataille pour le podium… ou même la victoire au classement général si la 919 Hybrid #1 venait à faiblir. Signalons à 5 h 40, la sortie de l’Oreca 07 – Gibson de TDS Racing, au niveau du virage du Karting, avec Emmanuel Collard au volant.
LMGTE Pro
Au petit matin, Aston Martin est toujours en tête de la catégorie avec la #95 et la #97. La course des Anglais est presque parfaite. Malgré des faits de course (comme des crevaisons), les voitures engagées pour la dernière fois par la marque de luxe semblent indéboulonnables en se fiant uniquement à la feuille de classement horaire. Mais la Porsche RSR #91 est en embuscade. De même pour la Ford GT #67, la Corvette C7.R #63 et la ferrari #51. Toutes sont dans le même tour, prêtes à sauter sur la tête de course à la première occasion.

En LMGTE Pro les Porsche en embuscade. pht. Porsche

LMGTE Am
En LMGTE Am, la domination de la Ferrari JMW Motorsport #84 continue. Will Stevens a roulé une bonne partie de la nuit et a apporté un tour d’avance à ses coéquipiers au moment de lâcher le volant.

pht. Porsche

H+15 ici

Com. ACO