WEC, 24 Heures du Mans, le point à H+12, Rebellion sur le podium provisoire (Endurance)

Posted by

Après l’incroyable coup de théâtre de l’abandon des Toyota TS050 Hybrid #7 et #9, la course a repris son rythme, menée par la Porsche 919 Hybrid #1. Les deux Oreca 07 – Gibson #13 et #31 sont potentiellement sur le podium au cap de la mi-course.

Au cap de la mi-course, les deux Vaillante Rebellion #13 et #31 sont potentiellement sur le podium ! pht. S.Bassani / ACO Media

LMP1
En alignant trois voitures, Toyota avait mis toutes les chances de son côté pour finir en bonne place cette 85e édition des 24 Heures du Mans. Cela n’aura pas suffi pour l’équipe japonaise frappée par une véritable malédiction au Mans. A deux heures du matin, elle avait perdu deux de ces trois voitures, la #7 sur problème mécanique, la #9 suite à une sortie de piste après un contact avec une autre voiture.
A l’abri de la menace Toyota, la Porsche #1 de Nick Tandy gère sa première position. L’objectif est maintenant de ne pas forcer le destin en ménageant la mécanique. La seconde Porsche #2, pilotée par Earl Bamber, pointe à 19 tours alors que la dernière Toyota en course, la #8 est à 29 tours. Malgré sa 47e place, Anthony Davidson signe les meilleurs temps en piste à 2 h 30.
LMP2
D’une régularité sans faille depuis le début de la course, les deux Oreca 07 – Gibson de l’équipe Vaillante Rebellion dominent toujours la catégorie et sont, à l’heure qu’il est, potentiellement sur les deux dernières marches du podium !
LMGTE Pro
Après le passage au stand de l’Aston Martin Vantage #97 de Jonny Adam, suivie par la #95 de Richie Stanway, c’est la Ferrari 488 GTE #71 pilotée par Miguel Molina qui reprend momentanément la tête de la catégorie. Mais après l’arrêt au stand de cette dernière, les Aston Martin Vantage #95 et #97 récupèrent les deux premières places. Tout reste ouvert dans cette catégorie, décidément extrêmement disputée, puisque les dix voitures encore en course sont toujours dans le même tour !
LMGTE Am
Pas de changement en tête de la catégorie, la Ferrari 488 GTE #84 de Dries Vanthoor jouit toujours d’un tour d’avance sur la #55 de Marco Cioci.

H+12 ici

Com. ACO