Räikkönen en pole devant Vettel, Hamilton éliminé de la Q1 (F1)

Posted by

Kimi Räikkönen (Ferrari) a réalisé la pole position du Grand Prix de Monaco, sa première depuis le GP de France en 2008, devançant son coéquipier allemand Sebastian Vettel de 43 millièmes et son compatriote Valtteri Bottas (Mercedes) de 45 millièmes.
Vainqueur en Principauté en 2005, Räikkönen aura un avantage certain en course dimanche, sur un circuit étroit où dépasser s’avère quasiment impossible. En effet, lors des dix dernières éditions, sept vainqueurs se sont élancés de la pole.

Räikkönen signe la pole à Monaco, pour la première fois depuis le GP de France 2008. pht. Ferrari

D’éventuelles tentatives de dépassement seraient encore plus périlleuses cette année, les monoplaces ont grossi à la faveur d’une nouvelle réglementation technique, mais on a connu plus large dans le passé.

Vettel 2e

Lewis Hamilton (Mercedes), principal rival de Vettel, leader du Championnat du monde, a été éliminé dès la deuxième séance de qualifications, en manque d’adhérence, le triple champion du monde a vu sa dernière tentative annulée suite au drapeau jaune consécutif à l’erreur de Stoffel Vandoorne (McLaren) qui a commis la même erreur qu’Esteban Ocon (Force India) lors des EL3. Le Britannique n’est que 14e (13e avec la pénalité de Jenson Button).
« Je pense que j’aurais eu du mal à me qualifier pour la Q3, a admis Lewis Hamilton sur Sky Sports. Mon dernier tour m’aurait peut-être permis de rejoindre le top dix, mais j’aurais probablement eu du mal par la suite à entrer dans les cinq premiers avec le rythme que j’avais et le problème que j’ai eu sur la voiture ».
Si les deux pilotes Mercedes ont été en difficulté, Valtteri Bottas a pourtant été en mesure de décrocher la 3e position sur la grille derrière les Ferrari de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel.
« C’est tout de même rassurant de voir que Valtteri a pu exploiter les performances de la monoplace. Ça montre que la situation n’est pas si désespérée. Nous devons juste comprendre pourquoi je n’ai pas pu me hisser à son niveau », a ajouté Lewis Hamilton.

Bottas 3e. pht. Mercedes

Les deux Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo partiront des 4e et 5e positions.
A noter la présence en Q3 pour la première fois cette saison des deux McLaren-Honda, de Stoffel Vandoorne et du revenant britannique Jenson Button (remplaçant de l’Espagnol Fernando Alonso, qui dispute les 500 miles d’Indianapolis, en IndyCar, ce dimanche).
Le Belge, qui a terminé sa course dans le rail à la fin de la Q2 alors qu’il avait réalisé le septième temps, a toutefois écopé d’une pénalité de trois places après un accrochage avec le Brésilien Felipe Massa (Williams) lors du précédent GP, en Espagne, mi-mai. Le Britanique reculera lui de quinze places sur la grille pour avoir changé pour la 5e fois plusieurs éléments de son moteur.
Daniil Kvyat (Toro Rosso) lui, a pris la 11e place en échouant à 6 centièmes de Jenson Button (McLaren). Le Russe devance Nico Hülkenberg (Renault) et Kevin Magnussen (Haas). Felipe Massa (Williams) complète la liste.
Esteban Ocon (Force India) a pu disputer une partie de la Q1, mais le Français a échoué aux portes de la Q2 en échouant à 2 dixièmes de Daniil Kvyat (Toro Rosso). Le champion des GP3 Series a précédé Jolyon Palmer (Renault), Lance Stroll (Williams) et les Sauber de Pascal Wehrlein et Marcus Ericsson qui a déjanté en fin de séance.

Romain Grosjean sur la 4e ligne. pht. Andy Hone/LAT Images/ Haas F1 Team

Romain Grosjean rentre dans le top dix.

pht. Mercedes

Le départ du Grand Prix de Monaco sera disputé ce dimanche à partir de 14h

Qualifs ici