Hamilton s’impose après une belle bagarre avec Vettel au GP d’Espagne (F1)

Posted by

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix d’Espagne, sa deuxième victoire cette saison en F1, devant son principal rival, l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari).

Hamilton remporte le GP d’Espagne. pht. Mercedes-AMG Petronas

L’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) complète le podium alors que les deux Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari) ont abandonné. Au championnat des pilotes, Vettel, toujours leader, ne devance plus Hamilton que de six points.
Le britanique remporte sa 55e victoire en GP, qui avait obtenu la pole position samedi.

Vettel 2e reste en tête du championnat. pht. Ferrari

Le choix de pneumatiques a carrément décidé de l’issue de ce GP, diamétralement opposés entre le Britannique et l’Allemand, qui ont alterné gommes medium et tendre.
Le duel Vettel/Hamilton a atteint le summum lors de la sortie des stands du pilote allemand après son second arrêt, ce dernier restant en tête provisoirement après un contact avec la Mercedes W08 n°44. « J’ai été un peu surpris quand je suis sorti, il était si proche, avoue Vettel.

J’ai essayé de freiner le plus tard possible dans le virage n°1 et j’ai bloqué un peu mes roues … J’ai réussi à rester en tête, mais c’était très proche. Ensuite, je faisais tout ce que je pouvais pour rester devant. »
L’Allemand devra toutefois s’incliner dans le dernier quart de la course, Hamilton utilisant son DRS dans la ligne droite des stands pour passer le quadruple champion du monde. « C’était dommage, nous avons essayé de rester dans la course. Bravo à lui, nous avons fait tout notre possible. »
Maurizio Arrivabene, Team Principal de la Scuderia Ferrari, admettait la défaite. « Cela dépend notamment des pneus, explique l’Italien sur Sky Sports. Lorsque vous être en tendres, vous avez un certain rythme, et en pneus mediums un autre.
Sebastian a perdu du temps derrière Bottas et puis il y a eu la voiture de sécurité virtuelle … C’est la course, nous devons l’accepter. La prochaine fois, nous essaierons de faire mieux. »

Vettel a grillé la politesse aux Mercedes, au départ. pht. Wolfgang Wilhelm/Mercedes

Les Français Esteban Ocon (Force India) et Romain Grosjean (Haas) sont tous les deux entrés dans les points, respectivement 5e et 10e. Il s’agit du meilleur résultat de la jeune carrière d’Ocon.

Esteban Ocon, de mieux en mieux. pht. Force India Team

L’Allemand Nico Hülkenberg apporte huit points à Renault avec sa 6e place, et signe la plus belle performance de son écurie cette saison.
Le départ du GP a été riche en évènements. Vettel a bondi au départ pour prendre le meilleur sur Hamilton tandis que Raïkkönen, heurté légèrement par Bottas, tamponnait le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), avec pour résultat l’abandon des deux monoplaces.

Daniel Riciardo sur le podium. Photo by David Ramos/Getty Images/Red Bull

Le coéquipier d’Hamilton chez Mercedes était lui contraint de se retirer au 39e tour, après un début d’incendie sur sa monoplace.

Le héros local, Fernando Alonso (McLaren-Honda), a rallié l’arrivée pour la première fois de la saison, en 12e place après s’être élancé de la 7e position sur la grille.

Podium. (Photo by Mark Thompson/Getty Images/Red Bull)

Classement GP d’Espagne ici