Hamilton s’empare de la pole à Abu Dhabi, Rosberg deuxième (F1)

Posted by

Le Britannique a devancé Nico Rosberg et la Red Bull de Daniel Ricciardo à l’issue des qualifications du Grand Prix d’Abou Dhabi.
Après les essais libres il avait annoncé en faire son objectif principal, Hamilton a encore frappé un grand coup en obtenant la pole et première étape pour remporter une victoire presque obligatoire demain en course à Abou Dhabi s’il veut espérer conserver sa couronne mondiale face à son équipier Nico Rosberg.
Les deux pilotes Mercedes, les deux candidats au titre, seront donc côte à côte au départ de la dernière course la saison.

Formel 1 - MERCEDES AMG PETRONAS, Großer Preis von Abu Dhabi 2016. Lewis Hamilton ; Formula One - MERCEDES AMG PETRONAS, Abu Dhabi GP 2016. Lewis Hamilton;
Hamilton espère un coup du sort dans ce GP. pht. Mercedes

Relégué à 12 points de son coéquipier, le Britannique sait qu’il n’a plus le choix s’il veut conserver son titre. Il doit gagner et espérer « un coup de pouce » de la concurrence. La deuxième place n’est pas une mauvaise affaire pour l’Allemand qui sera sacré s’il monte sur le podium.

Hamilton a dominé la Q1 et la Q2. Rosberg a tout tenté lors de sa dernière tentative en Q3 pour arracher la pole mais il a dû s’incliner face à son équipier, absolument époustouflant dans le troisième secteur du circuit de Yas Marina. Au final, Lewis boucle ce tour en 1:38.755 et « colle » trois dixièmes à Rosberg (1:39.058) pour signer la 61 pole position de sa carrière.

Daniel Ricciardo (Red Bull), Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel (Ferrari) complètent le top 5 … à bonne distance du duo Mercedes.

abu-p-20161126-00552_hires-jpeg-24bit-rgb-b
Ricciardo sur le podium des qualifs. Pht. Red Bull

Les deux Ferrari devancent Max Verstappen, les Force India de Nico Hülkenberg et Sergio Pérez, Fernando Alonso (McLaren) et Felipe Massa (Williams), 10e pour sa dernière qualification en carrière.

abu-160036-abu-b
Raïkkönen devant Vettel. pht. Ferrari

Éliminé en toute fin de Q2 par Alonso, le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) débutera en 11e position,devant Jenson Button (McLaren) 12e devant les deux Haas de Esteban Gutiérrez et Romain Grosjean. Jolyon Palmer (Renault) et Pascal Wehrlein (Manor) avaient atteint la deuxième partie de la séance de qualifications et s’élanceront 15e et 16e.
En difficulté en essais libres, après des problèmes sur la monoplace de Daniil Kvyat, victime de crevaisons lors des premiers roulages, qui ont contraint l’écurie à apporter des modifications sur la STR11, Toro Rosso a échoué à se hisser en Q2.
Kvyat termine 17e devant Kevin Magnussen (Renault), Felipe Nasr (Sauber) et Esteban Ocon (Manor) qui a échoué à quatre dixièmes de son coéquipier. Carlos Sainz Jr n’a pris que la 21e position devant Marcus Ericsson (Sauber).

Formel 1 - MERCEDES AMG PETRONAS, Großer Preis von Abu Dhabi 2016. Lewis Hamilton, Nico Rosberg ; Formula One - MERCEDES AMG PETRONAS, Abu Dhabi GP 2016. Lewis Hamilton, Nico Rosberg;
Le podium des qualifs. pht. Mercedes

Le scénario est parfait et le suspense continue dans le feuilleton Mercedes.
C’est la 61e pole position d’Hamilton, dont 12 cette saison (contre huit pour Rosberg). Il prendra le départ avec 12 points de retard sur l’Allemand au classement du Championnat du monde. Celui-ci devra absolument finir sur le podium si l’Anglais gagne.
« J’ai déjà fait la moitié du travail. Le but est toujours le même, gagner cette course », a déclaré Hamilton. A la fin de la séance de qualifications, les deux rivaux ont amélioré leur chrono de trois dixièmes de seconde, coup sur coup, dans leur dernier tour lancé. Mais l’écart entre eux est resté le même qu’après leur première tentative, au début de la dernière portion (Q3): trois dixièmes.
« Je ne pouvais pas aller plus vite aujourd’hui mais ça ne change rien à mon objectif de dimanche: gagner la course », a dit Rosberg, visiblement un peu déçu de sa performance sur ce circuit de Yas Marina où il visait une troisième pole position d’affilée, après celles de 2014 et 2015. L’an dernier, il a même gagné, mais ça ne comptait pas car Hamilton était déjà champion.
« J’étais en contrôle total », a aussi dit Hamilton, seul pilote à être passé samedi sous la barre de la minute et 39 secondes au tour (1:38.755), à 202 km/h de moyenne. Grâce à une Mercedes « très bien réglée, le résultat du travail incroyable réalisé par mes ingénieurs et mes mécaniciens », a ajouté le triple champion du monde.
« Lewis a vraiment fait un boulot incroyable, on ne peut rien dire de plus », a déclaré Niki Lauda, président non-exécutif de l’écurie Mercedes-AMG et triple champion du monde de F1.

Formel 1 - MERCEDES AMG PETRONAS, Großer Preis von Abu Dhabi 2016. Lewis Hamilton ; Formula One - MERCEDES AMG PETRONAS, Abu Dhabi GP 2016. Lewis Hamilton;
Hamilton le seul sous les 1:39. pht. Mercedes

Le départ sera déterminant, encore plus pour Rosberg que pour Hamilton, idéalement placé pour s’échapper en tête, car l’Allemand doit éviter à tout prix de se retrouver dans un peloton de chasse, au milieu des Red Bull et des Ferrari. Sur ce circuit, Rosberg rêve de rejoindre au palmarès son père Keke, un Finlandais moustachu, sacré en 1982 dans une Williams, aux couleurs de l’Arabie Saoudite.

Les qualifs ici

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *