FFSA-GT, Pau, C2 le bon coup de Guilvert et Michal

Posted by

Partis de la pole position, Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) ont remporté la deuxième course paloise du Championnat de France FFSA GT. Cette première victoire de la saison acquise devant Vincent Beltoise / Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) et Simon Gachet / Éric Debard (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) les propulse en tête du classement général. Dans la catégorie Am, Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) accentuent leur avance en s’offrant leur troisième succès de l’année.

Sainteloc Racing Michal / Guilvert Audi R8 LMS

Sur la grille, Grégory Guilvert et Simon Gachet partagent la première ligne devant Vincent Beltoise, Soheil Ayari (Alpine A110 GT4 / CMR) et Anthony Beltoise (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing).

Si Simon Gachet prend un meilleur envol que Grégory Guilvert, Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) est victime d’un problème technique dans le peloton et provoque un impressionnant carambolage l’éliminant avec six autres concurrents.

Mirage Racing Lison / Beltoise Alpine A110

Après une longue interruption nécessaire pour dégager la piste, réparer les rails de sécurité et replacer les voitures dans l’ordre de la grille de départ, les pilotes repartent pour deux tours derrière la voiture de sécurité avant que les débats ne reprennent. Cette fois, Grégory Guilvert conserve les commandes face à Simon Gachet. Les deux hommes distancent rapidement le groupe de chasse mené par Vincent Beltoise tandis qu’Adrien Tambay (Porsche 718 Cayman GT4 / Cool Racing) ravit la cinquième place à Anthony Beltoise avant l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes.

Interruption de la course suite au gros crash du départ

Les leaders attendent le dernier moment pour passer le témoin à leurs équipiers. Gênés en ressortant de leur emplacement, Fabien Michal et Éric Debard voient Benoit Lison et Bruno Hernandez s’intercaler entre eux, mais ce dernier est pénalisé d’un stop-and-go pour ne pas avoir respecté le temps minimum de l’arrêt aux stands en relayant Soheil Ayari.

Le duel final pour la victoire oppose donc Fabien Michal et Benoit Lison, à la lutte dans le trafic des retardataires. Malgré quelques situations parfois tendues, Fabien Michal ne tremble pas et signe son premier succès de la saison devant Benoit Lison, qui scelle le premier podium de Mirage Racing en Championnat de France FFSA GT.

Après avoir résisté jusqu’au drapeau à damier aux attaques de Robert Consani, Éric Debard conserve finalement la troisième place. Les deux hommes précèdent Rudy Servol (Alpine A110 GT4 / CMR), Edouard Cauhaupé (Mercedes AMG GT4 / CD Sport), Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto). Fabien Barthez (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Olivier Esteves complètent le top dix.

Au championnat, Fabien Michal et Grégory Guilvert s’emparent de la tête avec huit points d’avance sur Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret et vingt sur Robert Consani / Benjamin Lariche.

GOMAR ET LAMBERT INTOUCHABLES

Dans la catégorie Am, Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) est le mieux placé sur la grille devant Shahan Sarkissian (Ginetta G55 GT4 / K-Worx), Nicolas Gomar, Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) et Gilles Vannelet (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events).

AGS Events Lambert / Gomar Porsche 718 Cayman CS MR

La hiérarchie reste identique après l’incident du premier tour où les pilotes Bronze parvenaient à éviter le chaos. Dans un peloton groupé après le nouveau départ, Shahan Sarkissian réussit à surprendre Valentin Simonet pour s’emparer de la première place après le premier quart d’heure. Derrière, Danila Ivanov (Alpine A110 GT4 / Speed Car) tire son épingle du jeu et multiplie les dépassements pour se hisser en deuxième position devant Nicolas Gomar, Valentin Simonet et Gilles Vannelet.

Après avoir relayé Shahan Sarkissian, Jihad Aboujaoude s’incline face à Julien Lambert, mais les deux hommes écopent d’un stop-and-go pour ne pas avoir respecté le temps minimum de l’arrêt aux stands.

Malgré cette pénalité, Julien Lambert reprend rapidement la tête pour s’imposer devant Dmitry Gvazava. Auteur d’un relais solide, Didier Dumaine arrache la troisième marche du podium dans les toutes dernières minutes face à Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) et Sylvain Caroff, eux aussi bien remontés en fin de course.

Au classement général, Julien Lambert et Nicolas Gomar prennent leurs distances sur leurs adversaires puisqu’ils comptent désormais trente-neuf points d’avance sur Didier Dumaine / Christophe Carrière et quarante-et-un sur Pascal Huteau / Valentin Simonet.

Par ailleurs, Grégory Guilvert, Julien Lambert, Valentin Simonet et Alain Ferté se voient offrir une montre Certina pour leur pole position obtenue ce week-end. En parallèle, Laurent Hurgon et Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) remportent le Challenge Pirelli après avoir gagné quarante-cinq positions sur l’ensemble des deux courses.

La prochaine étape du calendrier mènera les concurrents à Lédenon, où le Championnat de France FFSA GT effectuera son grand retour du 5 au 7 juillet 2019.

ILS ONT DIT

Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 1er :« Il y avait beaucoup de nervosité ce week-end, mais toute l’équipe est restée soudée et cela nous a permis de faire la différence pour éviter les différents écueils et ouvrir notre compteur aujourd’hui. Je n’avais pas pris un excellent départ et Simon m’a poussé dans mes retranchements. Il m’a fallu taper dans les pneus pour conserver la tête, mais j’avais toute confiance en la solidité de Fabien pour concrétiser derrière. »

Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 1er : « C’était un week-end très compliqué psychologiquement après mes erreurs de l’an passé. Ce n’était pas simple de s’installer au volant, cela me trottait dans un coin de la tête et nous avons connu une course difficile hier. Aujourd’hui, j’avais envie de démontrer que nous méritions mieux et je le devais bien à Greg et l’ensemble de l’équipe. »

Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) – 2e : « Nous avons attaqué du début à la fin sans faire d’erreur, tout comme l’équipe. Cela dit, ça roulait très fort aussi devant et nous allons nous satisfaire de cette deuxième place pour le moment. J’espère que ce premier podium en appellera d’autres étant donné nos performances face à des équipes bien plus expérimentées depuis le début de la saison. »

Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) – 2e :« C’était très juste à la sortie des stands et la victoire s’est jouée à cet instant. J’étais très content de ressortir derrière Fabien, car je sais que c’est un pilote toujours extrêmement propre. Je suis resté au contact assez longtemps avant d’être retenu par un concurrent et l’écart est devenu irréversible face à cet équipage expérimenté et rapide. Ce résultat laisse toutefois présager de bonnes choses pour la suite de notre saison ! »

Simon Gachet (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 3e:« Nous avons eu un début de saison compliqué tant en GT3 qu’en GT4. Ce podium est donc extrêmement gratifiant pour Éric et toute l’équipe puisqu’il souligne l’étendue de nos progrès avec l’Audi. J’avais pris un bon départ, mais le drapeau rouge en a annulé les effets. C’est dommage, mais le règlement est fait ainsi ! »

Éric Debard (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 3e:« Je suis vraiment content d’offrir ce podium à l’équipe et Simon, un pilote encore trop méconnu qui vient de prouver qu’il faisait partie des meilleurs du plateau. Au sein de l’écurie, les trois équipages travaillent beaucoup ensemble et Fabien et Greg nous apportent toute leur expérience pour nous tirer vers le haut. C’était un peu chaud avec Robert sur la fin, mais je tiens à souligner qu’il a été extrêmement sportif dans sa tentative au virage de la Gare. »

Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) – 1er Am : « C’était une course compliquée. Après le premier départ, j’ai eu du mal à me détacher  de la casquette de directeur d’équipe ayant quatre voitures sur la grille. J’ai eu une petite montée d’angoisse, car j’avais à cœur de confirmer notre superbe résultat de la veille et je n’étais pas totalement à l’aise. Cependant, Julien m’a encore impressionné par ses performances et il a tout donné malgré la pénalité reçue aux stands. Cinq podiums sur un seul et même week-end, cela dépasse tous nos objectifs ! »

Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) – 1er Am :« J’ai vraiment pris énormément de plaisir ce week-end sur ce circuit magique. Je suis de plus en plus heureux de voir AGS Events grandir à vue d’œil pour couronner les efforts incroyables mis en œuvre par Nico et c’est aussi un peu ça la magie du sport automobile ! Notre motivation n’en est que plus grande et cela nous donne de plus en plus faim de succès. »

Danila Ivanov (Alpine A110 GT4 / Speed Car) – 2e Am :« Ce week-end à Pau était vraiment magnifique. Nous avions déjà énormément de fierté à pouvoir courir sur ce circuit historique, mais ce sentiment est désormais décuplé avec une belle deuxième place à mettre à notre actif. J’ai déjà hâte d’être à Lédenon pour viser une première victoire. »

Dmitry Gvazava (Alpine A110 GT4 / Speed Car / AGS Events) – 2e Am :« Nous sommes très fiers de ce deuxième podium de la saison d’autant que nous avions connu quelques problèmes techniques lors des essais. Nous sommes convaincus que nous allons poursuivre nos progrès et être encore meilleurs sur les prochains rendez-vous. »

Christophe Carrière (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 3e Am :« Ce podium est à nouveau une surprise puisque nous ne pensions pas pouvoir autant remonter étant donné notre place sur la grille. L’accident au départ a un peu refroidi mes ardeurs, mais nous avons fait le travail nécessaire avec Didier. Les résultats de Pau nous donnent assurément un peu de baume au cœur après notre problème à Nogaro !  »

Didier Dumaine (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 3e Am : « J’avais peur que Christophe soit piégé au départ, mais tout s’est bien passé et il m’a laissé une voiture dans un état parfait. L’équipe technique a fait un travail incroyable, le changement de pilotes s’est fait sans souci, j’étais à l’aise au volant et ce podium nous permet de prendre la deuxième place du championnat. C’est une très belle surprise ! »

C2 ici

Championnat ci

Le FFSA GT rend hommage aux légendes du Grand Prix de Pau

À l’occasion du 78ème Grand Prix de Pau, les concurrents et organisateurs du Championnat de France FFSA GT ont souhaité célébrer les plus grands pilotes ayant fait la renommée de l’épreuve avant d’entrer au panthéon du sport automobile.

Les légendes du GP de Pau

Pour la neuvième participation du Championnat de France FFSA GT à l’événement, chacune des quarante GT4 engagées a arboré sur ses portières le nom et le palmarès des membres de ce club très fermé.

Parmi les pilotes ayant écrit les plus belles pages de l’histoire de ce rendez-vous incontournable, on retrouve notamment Juan Manuel Fangio, Alberto Ascari, Maurice Trintignant, Jack Brabham, Bruce McLaren, Jean-Pierre Beltoise, Graham Hill, François Cevert, Jochen Rindt, Didier Pironi, Patrick Depailler, Michele Alboreto, Gilles Villeneuve, Ronnie Peterson ou encore Jules Bianchi.

Anthony a bien sur pensé à son Père, Jean-Pierre Beltoise

Chaque équipage a eu le privilège de choisir la légende qu’il a voulu honorer tout au long de la classique paloise.