ELMS, Timothé Buret revient sur sa 1ère saison en LMP2 avec Panis-Barthez Compétition (Endurance)

Posted by

A vingt ans, le Montpelliérain Timothé Buret, s’est vu confier un baquet au sein de l’écurie Panis-Barthez Compétition. Pour sa 1ère participation en LMP2, il a complété l’équipage composé de Paul-Loup Chatin et Fabien Barthez au volant de la Ligier JS P2 #23 en European Le Mans Series et aux 24 heures du Mans. Le rookie a enchaîné les meetings avec une progression constante et s’est vu récompenser par le Prix Jean Rondeau au Mans.

Après une année initiatique au cœur de l’Endurance, il revient sur les moments forts de celle-ci :

« Cette année, j’ai tout découvert : la voiture, les circuits, le championnat, l’équipe…. J’ai vécu une expérience unique dans ma vie de jeune pilote ! Je tire un bilan positif sur le plan sportif et un enrichissement personnel inestimable; au fur et à mesure de la saison, j’ai pu mesurer la progression du travail réalisé grâce aux conseils avisés d’Olivier Panis et de toute l’équipe de Panis-Barthez Compétition. Par rapport à mes expériences passées, j’ai pris conscience que je passais un cap important en terme de pilotage. Les LMP2 ont à bord une technologie très pointue qui demande une grande précision au volant. J’ai dû assimiler la gestion du traction control, des freins carbones et l’importante aérodynamique de cette voiture.
En ELMS, j’ai été confronté à plusieurs configurations de circuits et conditions de courses. Dès Silverstone, j’ai dû apprendre à rouler sur une piste mouillée puis sur des circuits plus ou moins abrasifs pour nos pneus. En fin de saison, ma compréhension grandissante de la voiture m’a permis d’afficher de meilleurs chronos et de prendre de plus en plus confiance.


Ma 1ère participation aux 24 heures du Mans restera un souvenir inoubliable. Dès mes premiers tours de roues à la journée tests, j’ai pris conscience de la dimension du Circuit Sarthois à mon premier passage dans les virages S Porsche, la chicane Dunlop et les lignes droites interminables… J’ai savouré chaque kilomètre et compris « en vrai » l’aspect mythique de cette course.


Nous sommes heureux d’avoir rallié l’arrivée à cette belle 8ème place en LMP2 : c’est pour nous une victoire en soi. J’ai ressenti une immense émotion de me retrouver sur le mur pour voir passer notre voiture aux mains de Paul-Loup Chatin. La communion à l’arrivée avec les autres équipes participantes et le public était telle que je me suis senti comme au milieu d’une arène ! Pendant toute la semaine, j’ai été émerveillé et profité de chaque instant tout en gardant à l’esprit, comme me l’a inculqué Fabien Barthez, que je devais rester concentré sans perdre la notion de plaisir et de partage.

Je suis très reconnaissant vis à vis d’Olivier Panis, de Renaud Derlot et de l’équipe de Sarah et Simon Abadie de m’avoir fait confiance et de me permettre, avec un statut de rookie, de pouvoir figurer au sein de ce plateau et me confronter à des pilotes de haut vol. J’ai beaucoup appris de l’enseignement de l’équipe dirigeante, des ingénieurs, mécaniciens et de mes co-équipiers. Je me suis préparé tout au long de l’année, tant physiquement que mentalement et Olivier Panis et Fabien Barthez, forts de leur expérience de sportif de haut niveau, m’ont donné des clés pour aborder les courses et apprendre de soi. J’ai donc pris la décision de déménager en cours d’année à Toulouse pour me rapprocher de l’équipe technique et me rend quasi quotidiennement, après mon entraînement sportif, à l’atelier pour échanger avec les ingénieurs et mécaniciens. C’est pour moi une décision et une étape essentielles pour atteindre mon objectif de devenir pilote professionnel.
Je remercie également mes partenaires de leur soutien tout au long de la saison. Rien n’a encore été acté à ce jour mais j’espère pouvoir à nouveau figurer au sein de l’écurie Panis-Barthez Compétition en ELMS et revivre l’aventure magique des 24 heures du Mans en 2017 « .

Photos : Panis-Barthez Compétition, ELMS

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *