DTM, Rast s’impose à Hockenheim, Muller gagne la dernière

Posted by

C1

René Rast en dominateur, enlève la C1, par contre les véhicules du Super GT ont connu une course difficile. Seul Jenson Button a connu une course acceptable.

René Rast (GER), Audi

René Rast (Audi), déjà sacré depuis l’épreuve précédente au Nürburgring, en voulait toujours plus, il s’impose le samedi sur cette finale de fin de saison à Hockenheim.

Il a réalisé un cavalier seul pour remporter une septième victoire cette saison, devançant Marco Wittmann (BMW) et Mike Rockenfeller (Audi), le même Top 3 qu’en qualification.

Marco Wittmann (GER), BMW

Le français Loïc Duval (Audi) termine 5e. Sur la Honda NSX du Super GT, Jenson Button se classe 9e après plusieurs batailles dans le peloton des engagés réguliers du DTM.

Jenson Button (GBR), Honda

Tsugio Matsuda (Nissan) 18e, alors que Ryo Hirakawa (Lexus) n’a pas pu s’élancer après un problème dans le tour de formation.

Start race 1

C1 ici

HighLights Race 1

C2 – La saison s’achève par une victoire de Müller

Nico Müller termine la saison vice-champion après sa troisième victoire pendant qu’Aston Martin met piteusement un terme à sa saison inaugurale en DTM. Les Super GT ont aussi été à la peine.

Nico Müller (SUI), Audi

La pluie a été présente lors de cette dernière journée de la saison 2019 du DTM. Cela a eu pour conséquence un départ riche en animations et des sorties de piste, donnant lieu à un bref drapeau rouge.

Mike Rockenfeller (GER), Audi

Une fois le calme revenu, les Audi ont mené les débats. René Rast durant un temps semblait infliger une leçon à ses rivaux. Parti de la 10e place, le champion 2019 parvenait déjà au deuxième rang en un demi-tour seulement !

Malgré tout l’Allemand allait baisser la cadence après son pit-stop. Passé par Nico Müller et Mike Rockenfeller, il devra se contenter de la dernière marche du podium. Nico Müller en profitait pour signer sa troisième victoire de la saison, et s’assurait du poste honorifique de vice-champion.

René Rast (GER), fête son titre, Audi

Les autres constructeurs ne prennent que des miettes. La meilleure BMW finit quatrième avec Timo Glock. Quant à Aston Martin, Jake Dennis est huitième, après les abandons sur souci mécanique de Paul di Resta au tour de chauffe et de Daniel Juncadella après seulement un passage.

L’attraction principale de cette épreuve était la présence de trois voitures issues du Super GT. En partant depuis la seconde moitié de grille, tout espoir de performance s’en retrouvait amoindri.

Start race 2

Le meilleur représentant du championnat japonais, Nick Cassidy (Lexus, 16e temps) a abandonné dès le premier tour après un accrochage avec Jonathan Aberdein (Audi). Ronnie Quintarelli (Nissan, 21e temps), après deux arrêts aux stands, finir dernier à plus d’un tour du vainqueur.

Podium race 2

Encore une fois, Jenson Button (Honda) a essayé de sauver l’honneur. Le champion du monde de Formule 1 2009 finit au 16e rang, sans avoir commis d’erreur.

Jenson Button (GBR), Honda

HighLights Race 2

C 2 ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeur ici

Pht. Video : DTM Media