Dakar 2017, le goût de l’extrême (Raids)

Posted by

Avec d’importants contrastes thermiques et altimétriques, mais aussi une variété de terrains inattendue, le Dakar 2017 est présenté par Marc Coma comme « le plus difficile de l’histoire sud-américaine du rallye ». Les qualités de navigation seront valorisées par des modifications du fonctionnement des GPS fournis aux pilotes et copilotes : moins de guidage, plus d’orientation. Les véhicules des équipes européennes sont attendus au Havre les 24 et 25 novembre pour des « vérifs » et l’embarquement pour une Transatlantique, direction l’Argentine.

Dakar 2017 – Conference de presse – 23/11/2016 – Ambiance cars during the 2017 Dakar press conference on november 23 2016, at Pavillon d'Armenonville, Paris, France - Photo Jean-Marie Hervio/DPPI
Pavillon d’Armenonville, Paris.

Mercredi, les organisateurs du Dakar ont dévoilé au Pavillon d’Armenonville à Paris les détails du parcours et du programme sportif de l’édition 2017, qui se tiendra du 2 au 14 janvier prochains au Paraguay, en Bolivie et en Argentine. Sur près de 9000 km de routes, de pistes et de dunes, l’aventure sera aussi rendue complexe par un séjour en haute altitude d’une semaine…

Dakar 2017 – Conference de presse – 23/11/2016 – Etienne Lavigne, Directeur du Dakar during the 2017 Dakar press conference on november 23 2016, at Pavillon d'Armenonville, Paris, France - Photo Jean-Marie Hervio/DPPI
Etienne Lavigne, Directeur du Dakar à dévoilé l’édition 2017 de la prestigieuse épreuve.

« Le Dakar découvre cette année un 29ème pays, et le Paraguay nous attend pour ‘Una Fiesta Fenomenal’ », s’enthousiasme Etienne Lavigne en ouvrant la conférence de présentation du Dakar 2017, tandis que son directeur sportif Marc Coma promet dans la foulée à tous les aventuriers « l’édition la plus difficile de l’histoire sud-américaine du rallye ». Et c’est bien un Dakar de contrastes qui se profile à l’horizon du mois de janvier. Les pilotes devraient l’aborder pour le départ d’Asunción sous un climat tropical et une chaleur dépassant les 40 degrés, puis se confronter quelques jours plus tard à des températures négatives… pour ceux qui rouleront en nocturne sur l’Altiplano bolivien. L’amplitude thermique sera surtout le corollaire de la montée en altitude que connaîtra le Dakar, partant du niveau de la mer pour flirter avec les 5000 mètres. Après plusieurs incursions du côté d’Uyuni depuis 2014, c’est maintenant une véritable exploration de la Bolivie qui est proposée aux concurrents. Journée de repos à La Paz comprise, le séjour en haute montagne occupera les pilotes et équipages durant une semaine complète. La gestion physique et mécanique des changements atmosphériques fera donc partie des paramètres à prendre en compte. Mais la sélection se fera avant tout sur les qualités essentielles en rallye raid : les aptitudes en navigation, remises à l’honneur par des modifications du système de guidage ; la régularité, mise à l’épreuve par six spéciales dépassant les 400 km ; le franchissement de dunes et le pilotage sur sable, spécialement sur des portions du parcours encore inconnues des habitués du rallye ou lors de l’étape phare baptisée « Super Belen », à trois jours de l’arrivée finale à Buenos Aires.

Dakar 2017 – Conference de presse – 23/11/2016 – Stephane Petrehansel with Nasser Al Abttiyah and Mathieu Baumel during the 2017 Dakar press conference on november 23 2016, at Pavillon d'Armenonville, Paris, France - Photo Jean-Marie Hervio/DPPI
Mathieu Bouvel, Stéphane Peterhansel, Nasser Al Attiyah

Le programme des réjouissances dévoilé par les organisateurs plonge les prétendants aux différents titres dans une nouvelle phase de préparation. A moto, Toby Price garde sur sa KTM la faveur des pronostics, mais les débutants de l’année dernière ont continué de convaincre pendant la saison, qu’il s’agisse de Kevin Benavides (Honda) ou d’Adrien Van Beveren (Yamaha). En autos, la Dream Team de Peugeot est restée intacte, mais pour faire face à Peterhansel, Loeb, Sainz et Despres, l’écurie Toyota a été particulièrement active sur le marché des transferts.

Dakar 2017 – Conference de presse – 23/11/2016 – Ambiance during the 2017 Dakar press conference on november 23 2016, at Pavillon d'Armenonville, Paris, France - Photo Jean-Marie Hervio/DPPI

En plus de Giniel de Villiers, les Pick-up Hilux seront notamment pilotés par le double vainqueur Nasser Al Attiyah (2011, 2015) et par Joan « Nani » Roma, sacré en 2014. Les Mini du team X-Raid tenteront quant à elles d’ajouter un cinquième trophée à leur collection avec Mikko Hirvonen, 4epour ses débuts en 2016, mais aussi avec « Orly » Terranova ou Yazeed Al Rahji, à moins que la superstar américaine Bryce Menzies ne fasse une entrée fracassante dans le monde du rallye raid. Côté camions, Gerard de Rooy pourra à nouveau compter sur son coéquipier argentin Fernando Villagra, qui l’accompagnait sur le podium en janvier dernier, mais les Kamaz comptent eux-aussi renouer avec la victoire, l’objectif fixé à Ayrat Mardeev ou Eduard Nikolaev. La surprise pourrait toutefois venir d’Ales Loprais, qui retrouve une écurie tchèque… et la marque Tatra qui avait permis à son oncle Karel de s’imposer à six reprises.

dak17_carte_a3_francaise_20161014_bd-b
Le parcours 2017

Flashinfoauto fera un compte rendu tous les jours du Dakar.

Chiffres clés ici

Liste des engagés ici

 

Leave a Reply