Clément Seyler vers le titre…

Posted by

« Connaissant le jeune Clément Seyler et sa famille depuis longtemps, j’ai suivi avec intérêt l’évolution de sa passion pour le sport automobile. Maintenant il s’agit pour lui de passer aux choses sérieuses et c’est derrière un volant qu’il commence à faire preuve d’un talent certain. Je n’ai malheureusement plus mon écurie « Pescarolo Sport », mais Clément est exactement le type de jeune pilote à qui j’aurais donné une chance, comme je l’ai fait avec Sébastien Bourdais, Romain Dumas, etc…  Si a votre niveau vous pouvez contribuer de pouvoir permettre au jeune Clément de pouvoir s’installer au volant d’une voiture compétitive, je suis persuadé que c’est investissement sera pour vous très intéressant. » Henri Pescarolo.

Clément Seyler

Le jeune luxembourgeois Clément Seyler a été retenu par l’académie des pilotes Aston Martin Racing pour la saison 2019, et il participe au Championnat GT4 European Series dans la catégoris AM, avec son coéquipier le Suisse Pascal Bachmann dans l’écurie Belge « Street Art Racing ». A une course de la fin du championnat l’équipage est en tête du Championnat AM avec 172 points, dans un Championnat très disputé.

Clément passionné de sport mécaniques bien inspiré par son papa a commencé en motocross de 2009 à 2012, ensuite il est passé au karting de 2013 à 2016 et logiquement il est passé en auto. Et déjà pour sa jeune carrière il est en tête d’un Championnat majeur avec son Aston Martin, le GT4 Européan Series.

Etre en tête pour sa première participation à un Championnat Européen, c’est déjà un exploit !

Clément a aussi de nombreux parrains prestigieux, dont le grand Henri Pescarolo (cité ci-dessus), Jochen Mass, Stéphane Ortelli, Eric Hélary, David Zollinger, Pierre De Thoisy, Justine Henin, Patrick Tambay, Grégoire De Mévius, Nathalie Maillet (Directrice de Spa-Francorchamps), Jacques Laffite, Giacomo Agostini… Et la liste n’est pas exhaustive. Tous croient au talent de Clément.

Video : FlashInfoAuto (Claude Molinier), photo : GT4 Européan Series, Antoine Seyler