Blancpain, World Challenge Europe, AKKA ASP et Black Falcon victorieux à Brands Hatch

Posted by

C1

Premier succès pour Thomas Neubauer et Nico Bastian (Mercedes AKKA ASP) en Blancpain GT World Challenge Europe à Brands Hatch (ex Sprint Cup).

Pour son premier départ en Blancpain GT, Thomas Neubauer, a bien fait les choses. Le jeune Parisien de 19 ans s’est imposé dans la Course 1 de Brands Hatch, grâce à une bonne stratégie d’arrêt au stand.

Nico Bastian, Thomas Neubauer
AKKA ASP Team

Nico Bastian, démarrant depuis le cinquième rang, doublait deux concurrents dès les premiers virages. L’Allemand s’arrêtait plus tard aux stands ; lorsque la Mercedes AMG de AKKA ASP reprit la piste, elle était en tête ! L’auteur de la pole osition, Maro Engel (Mercedes) mis la pression à l’arrière la Mercedes-AMG GT3 de Thomas Neubauer, sans parvenir à la doubler.

Luca Stolz, Maro Engel
BLACK FALCON

« Je n’arrive pas encore à réaliser, je suis juste totalement excité, souriait le Francilien dans le parc fermé. J’essayais de me concentrer sur mon job à la fin de la course, et de garder la tête froide. »

La troisième marche du podium est complétée par la Lamborghini Huracan GT3 de Mirko Bortolotti et Christian Engelhart. Vincent Abril et Raffaele Marciello (Mercedes) ; partis septièmes ils finissent quatrièmes, effectuant une belle remontée.

Mirko Bortolotti, Christian Engelhart
GRT Grasser Racing Team

Les Audi R8 LMS ont de nouveau connu une déception. Dès le premier virage, Steijn Schothorst et Kim Luis Schramm se sont accrochés, obligeant Steven Palette à passer dans le bac à sable. Les trois pilotes ont dû abandonner.

C1 ici

———–

C2

Stolz-Engel échappent aux collisions à Brands Hatch

L’équipage du Team Black Falcon s’impose dans la seconde course du meeting, devant Caldarelli-Mapelli et Schothorst-Foster, après plusieurs accidents.

Luca Stolz, Maro Engel
BLACK FALCON

Pour terminer le week-end d’ouverture des Blancpain GT World Challenge Europe (ex Sprint Cup), les 25 compétiteurs s’en sont donnés à cœur joie à Brands Hatch.

Des accrochages ont marqué la première partie de course. Au premier freinage, Markus Winkelhock (Audi) et Proto Taylor (Lamborghini) se touchaient et devaient abandonner.  Puis, quelques instants plus tard, Christian Engelhart (Lamborghini) envoyait en toupie Phil Keen (Lamborghini) et récoltait un passage aux stands.

Andrea Caldarelli, Marco Mapelli
Orange 1 FFF Racing Team

Mais l’accrochage le plus spectaculaire a été causé par David Perel (Ferrari), qui a touché Frédéric Vervisch (Audi). Revenu en sens contraire au milieu de la piste, le Belge était heurté par Andrea Bertolini (Ferrari), qui lui-même détériorait le côté droit Christopher Haase (Audi), tandis que Dries Vanthoor (Audi) et Rik Breukers (Audi) frappaient le rail.

Steijn Schothorst, Nick Foster
Attempto Racing

Dans ce chahut, trois hommes ont dû abandonner (Vanthoor, Breukers, Bertolini). Le Full Course Yellow fut appliqué et s’en suivit plusieurs pénalités à Thomas Neubauer (Mercedes, vainqueur de la première course) qui est allé trop vite et Fabian Schiller (Mercedes, poleman) a dépassé un autre concurrent.

Dans cette course marquée de nombreuses péripéties, Maro Engel et Luca Stolz (Mercedes) ont fait partie des rares pilotes à avoir vécu une course tranquille. Les Allemands ont mené la course dès le changement de pilotes et s’enparent de la victoire. La deuxième place devait revenir à Vincent Abril et Raffaele Marciello (Mercedes), mais le Monégasque s’est soudainement arrêté à un quart d’heure de l’arrivée à cause de problèmes mécanique.

Andrea Caldarelli et Marco Mapelli (Lamborghini) en ont profité pour finir deuxièmes, malgré être partis en dehors du top 10. Le podium est parachevé par Nick Foster et Steijn Schothorst (Audi). Le premier Français est Simon Gachet (Audi).

Une saison qui s’annonce encore de bonne augure pour Stéphane Ratel

C2 ici

Pht. Blancpain GT

Video Blancpain GT