Africa Eco Race, E11, tout est bien qui finit bien !

Posted by

L’ultime étape de l’AFRICA ECO RACE entre Akjoujt en Mauritanie et Saint Louis au Sénégal s’est parfaitement déroulée. A commencer par la spéciale de 218 kilomètres qui s’élançait depuis le bivouac pour rejoindre Fimlit, un village situé à 80 kilomètres de Nouakchott. Une formalité pour les leaders des différents classements. Ce sera donc la fête ce soir au bivouac de Saint Louis où certains participants retrouveront parents et amis.

Avant dernière étape du rallye

Baroud d’honneur pour ULLEVALSETER en moto

Les leaders en moto

Passé le moment d’émotion suscité par la dédicace de sa victoire par Alessandro BOTTURI à sa maman disparue il y a trois mois, le vainqueur et son dauphin Pal Anders ULLEVALSETER sont tombés dans les bras l’un de l’autre. Une preuve de fraternité et de respect entre ces deux champions moto, véritables héros du désert. Un peu moins de deux heures plus tôt, les deux adversaires, séparés de 7 minutes depuis le premier jour, s’étaient élancés avec l’état d’esprit de ne rien lâcher. Du coup, sur sa KTM Pal Anders a attaqué à 200%, obligeant Alessandro à sortir le grand jeu sur sa YAMAHA. Au final, Pal Anders ULLEVALSETER remporte cette dernière spéciale, 2’14’’ devant Alessandro BOTTURI mais il perd le rallye pour 5 petites minutes et ce, après 4000 kilomètres de secteurs chronométrés. Le Norvégien peut tout de même se consoler avec le titre en Vétéran. Derrière, Simone AGAZZI n’a pris aucun risque sur sa HONDA pour pouvoir rester sur le podium, tout comme Felix JENSEN, 4ème comme en 2018 devant son co-équipier du Team ULLEVALSETER Francisco ARREDONDO. Patrice CARILLON termine en 6ème position. Il est le premier pilote moto français et surtout le premier des Malles Moto, ces pilotes qui assurent eux-mêmes leur assistance à l’aide pièces transportées dans un camion d’organisation. Mention spéciale à Jan ZATKO qui, à 62 ans, termine 9ème de l’épreuve et 1er de la catégorie plus de 450 cm3, ainsi qu’à Norbert DUBOIS qui entre dans le top 5 de la spéciale et réalise une fin de rallye de toute beauté. Enfin, la Française Julie VANNEKEN réussie à boucler cet AFRICA ECO RACE sans avoir loupé la moindre étape et elle se classe donc en 30ème position, juste devant Paolo CAPRIONI, seul pilote de la catégorie plus de 700 cm3 encore classé.

Julie VANNEKEN

La dernière pour Jean-Noël et Rabha JULIEN

Jean-Noël et Rabha JULIEN

Avec seulement 200 kilomètres de spéciale, il ne pouvait pas se passer grand-chose pour les deux premières places du classement général auto-camion. En effet, Jean-Pierre STRUGO et François BORSOTTO possédaient près d’une heure-trente d’avance sur David GERARD et Pascal DELACOUR, eux-mêmes près de 25 minutes devant les troisièmes. En revanche, c’est justement la troisième marche du podium qui était incertaine parce que Yves FROMONT et Jean Noël JULIEN n’étaient séparés que de 1’46’’. Il n’était pas question pour ce dernier et Rabha, sa co-pilote de femme, de ne pas être sur le podium. L’équipage de l’OPTIMUS N°208 est donc parti le couteau entre les dents et cela a payé puisque Jean Noël et Rabha JULIEN, ont signé le meilleur chrono du jour. « Pénélope » et « Jolicoeur », leurs surnoms dans le team des « Fous du Volant », ont ainsi devancé « Roc » et « Gravillon », alias David GERARD et Pascal DELACOUR, leurs collègues de Team à 4’07’’, ainsi que Yves FROMONT et Paul VIDAL à 6’23’’. Ce sont donc les époux JULIEN qui terminent en 3ème position de cette édition 2019 de l’AFRICA ECO RACE. Dans les autres catégories, Rudy ROQUESALANE et Vincent FERRY remportent la catégorie SSV en terminant 9ème du général auto-camion sur leur CAN AM X3. Avec la 11ème place de l’épreuve, François et Stéphane COUSIN empochent le titre dans la catégorie 4X4 sur leur NISSAN Navara. Alexey TITOV et Andrey RUSOV remportent la catégorie T2 avec leur impressionnant FORD Raptor. Dans cette catégorie des véhicules proches de la série, les Russes devancent la légende des Rallyes Tout Terrain Kenjiro SHINOZUKA, co-piloté par Cathy DEROUSSEAUX sur un ISUZU. Tristan COUEDEL et Édouard SINEUX s’octroient la victoire dans la classe des « Deux Ponts Rigides » sur leur LAND ROVER.

Jean-Pierre STRUGO et François BORSOTTO

TOMECEK termine en beauté chez les camions

Si Tomas TOMECEK, triple vainqueur de l’AFRICA ECO RACE, n’avait pas cassé une fourchette d’embrayage sur son TATRA, il aurait sans doute pu remporter cette 11ème édition. Mais comme le dit le dicton : avec des si… Toujours est-il que le Tchèque a terminé en beauté puisqu’il s’est octroyé le scratch camion en obtenant le 6ème temps. Mais la grande gagnante est incontestablement Elisabete JACINTO qui, avec Jose MARQUES et Marco COCHINHO ont ce matin encore, obtenu le 2ème temps des camions. Surtout, ils ont remporté la catégorie sur l’épreuve en signant, au passage, une superbe 5ème place au général auto-camion. Une magnifique performance ponctuée de plusieurs victoires d’étapes qui vient récompenser un immense travail puisque les Portugais courraient après le trophée AFRICA ECO RACE depuis 10 ans. Le MAN victorieux devance un autre camion de la marque allemande. Il s’agit de celui de Noël ESSERS, Marc LAUWERS et Johan COONINX qui se classent 7ème du rallye en ayant fait preuve d’une régularité à toute épreuve. Les Hollandais Johan ELFRINK et Dirk SCHUTTEL complètent le podium des mastodontes du désert sur leur magnifique MERCEDES.

Tomas TOMECEK remporte l’étape en camion

Demain, après une nuit sous le ciel étoilé du Sénégal au bivouac de Saint Louis, les concurrents rejoindront le mythique Lac Rose après une liaison matinale de près de 200 kilomètres. La dernière formalité avant de monter sur le podium sera de participer à la dernière spéciale de 22 km autour du Lac. Ensuite, place aux célébrations des lauréats et des finishers !

Highlights étape 11, video AER

Classement de la 11e étape : Akjoujt / Saint Louis*

Auto / Camion :

  1. Jean-Noël Julien / Rabha Julien n°208 (FRA) 01 :46 :21
  2. David Gerard / Pascal Delacour n°210 (FRA) + 00 :04 :07
  3. Yves Fromont / Paul Vidal n°204 (FRA) + 00 :06 :23

Moto :

  1. Pal Anders Ullevalseter n°100 (NOR) 01 :49 :03
  2. Alessandro Botturi n°103 (ITA) + 00 :02 :14
  3. Norbert Dubois n°161 (FRA) + 00 :07 :55

Classement général*

Auto / Camion :

  1. Jean-Pierre Strugo / François Borsotto n°203 (FRA) 44 :49 :58
  2. David Gerard / Pascal Delacour n°210 (FRA) + 01 :22 :13
  3. Jean-Noël Julien / Rabha Julien n°208 (FRA) + 01 :43 :32

Moto :

  1. Alessandro Botturi n°103 (ITA) 46 :05 :13
  2. Pal Anders Ullevalseter n°100 (NOR) + 00 :04 :54
  3. Simone Agazzi n°116 (ITA) + 02 :28 :06

Etape 11 moto

Etape 11 auto/camion

Général moto

Général auto/moto

Présentation, Dimanche 13 janvier 2019 : Etape 12

Etape 12

ST LOUIS / DAKAR : 299,75 km

Liaison : St Louis / Niokhob : 229,67 km

Spéciale : Niokhob / Lac Rose : 21,93 km

Transfert : Lac Rose / Dakar : 48,15 km

Etape 12

Après une nuit sous le ciel étoilé du Sénégal, le soleil ne sera pas encore levé lorsque les concurrents de l’AFRICA ECO RACE® 2019 s’élanceront dans l’ultime liaison vers Niokhob, village de pêcheurs en bordure de l’Océan Atlantique, situé à quelques encablures de Dakar. Le traditionnel départ en ligne sera donné sur la plage. Un moment unique et la dernière occasion de lâcher les chevaux pour tenter de s’imposer pour le fun dans cette mythique spéciale du Lac Rose. Ces 22 derniers kilomètres chronométrés sonneront comme une récompense pour certains alors que pour d’autres, il s’agira plutôt d’une délivrance. La dernière formalité de l’aventure sera de participer à la cérémonie de remise des prix organisée avec la Fédération Sénégalaise de Sport Auto et Moto. La montée sur le podium installé sur les bords du Lac Rose sera l’occasion pour tous les héros de cette magnifique aventure africaine de se faire applaudir par les officiels, les passionnés, la famille, les partenaires ou les amis présents à l’arrivée de cette 11ème édition de l’AFRICA ECO RACE®.

Pht. Rossignol / Cunha / AER